Barbu

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar

Barbu fut duc du Bourbonnais-Auvergne du 1 novembre 1454 au 31 décembre 1454 (2006).


Biographie

Né en 1414 vers le début de l'été dans le comté de Vaucouleur, il vécut une jeunesse dure. Il était encore bien jeune, et c'est ce qui lui sauva la vie, il était dans les champs avec ses parents et sa petite sœur quand son village fut pillé par les anglois. Trois de ses frères et sœurs furent massacrés alors qu'ils étaient au village à apprendre avec le prêtre quelques rudiments d'histoire et d'écriture. En grandissant, sa haine contre les Anglois ne fit que s'accentuer. Vers l'age de 15 ans, il participa au côté de la pucelle, une amie d'un village voisin, aux guerres contre les anglais afin de défendre le royaume de France pour la gloire du Roy de France. Etant amoureux de cette dernière , lors du bûcher, il fut prit d'une grande colère contre les puissants de ce pays. C'est alors qu'il décida de voyager afin de trouver la paix en lui. Il visita nombre de pays, parcouru presque tout le monde connu. De l'Afrique à l'orient en passant par l'Asie et le levant , rencontrant ici et là des personnes qui lui apportèrent savoir culturel et militaire. C'est alors qu'il fit la connaissance de moines soldats, anciens croisés . Ils lui firent connaître une certaine philosophie de la vie et de la religion. Puis ses nouveaux amis, vieux décédèrent. Il décida de retourner dans son pays d'origine voir ce qui avait changé.

Mais 20 ans avait passés, et bien des choses avaient changé! Son père et sa mère étaient morts suite à une épidémie, sa soeur s'était mariée et avait déménagé à ce qu'on lui dit de retour au village. Alors il voyage dans le royaume jusqu'à Montbrisson où il trouva une communauté chaleureuse. Il s'engagea comme soldat au sein de l'armée du duché, puis eu des promotions pour finir lieutenant, responsable de la garnison de Montbrisson. Il fut également présentant municipale à la culture du blé pendant quelques mois, poste qu'il cède lors de sa nomination au conseil ducal du Bourbonnais-Auvergne lors du mandat du Duc Lafouine. Il deviens Ambassadeur du BA en Savoie, mais cette expérience ne dure que quelques mois, son travail à l'armée lui prenant trop de temps. En même temps, nouvelle promotion dans l'armée ducale, il devient intendant de celle-ci avec le grade de sénéchal. C'est dans cette même armée qu'il rencontre celle qui deviendra un temps sa femme et la mère de son enfant, son unique héritier, la belle et douce Oya d'Azayes, Baronne de Pierrefort.

Son ami le Grand Connétable de France, Thierry54270, ayant remarqué son abnégation à servir son duché dans l'armée ducale, son roy tout au long de sa vie, lui fait cadeau d'une terre en Languedoc, le fief de Durban-Corbieres. C'est alors un des plus beaux jours de sa vie, il épouse celle qu'il aime de tout son être. Nouvelle élections du conseil ducal, il devient alors Duc du Bourbonnais-Auvergne. Son mandat achevé après maintes péripéties, il goutte à un repos mérité en famille. Sa tête mise à prix par un groupe de brigands, il se fait attaquer lors d'un voyage avec sa femme sur la route entre Clermont et Montpensier par un briguand qu'il met en déroute rapidement en lui bottant l'arrière-train. Il reprend du service comme sénéchal à l'ost qui est devenu Compagnie d'Ordonance du Bourbonnais-Auvergne car son ami Silec de Mercoeur a déménagé en Lorraine et doit être remplacé. La guerre éclate avec l'Anjou et le Roy de France, adieu repos promis à sa douce femme, mobilisation des troupes , puis , après plusieurs jours, il monte au front à la suite de ses soldats pour les ravitailler avec sa douce épouse. Angers la fière et belliqueuse tombe après un jour et une nuit d'assaut, les troupes peuvent alors se reposer un peu, certains restent pour garder la ville, les autres dont la COBA revienne en Touraine respirer un peu.

Arrivé à Tours, pour aider quelques soldats en difficulté avec le Prévôt, Barbu se bat en duel avec celui-ci devenu duc de Touraine depuis. Le combat est équilibré, l'homme se bat bien et vole l'annulaire de Barbu. Le combat tourne en faveur du Tourangeau, mais celui ci reconnait la valeur de son adversaire. Puis, nouvelle attente, ils décident de rentrer au pays se reposer et régler leurs affaires. Comme il l'avait promit, la guerre finie pour le moment, les soldats rentré chez eux, Barbu démissionne de l'armée du Bourbonnais-Auvergne avec son épouse.

Les Angevins ont reprit Angers, la Bretagne attaque le Maine, la guerre ouverte éclate. Accompagné de nobles du duché, Barbu, à la tête de la lance remonte en Touraine pour défendre l'honneur de son duché et de son Roy.

C'est sans grand exploit qu'ils rentrent bredouilles de la guerre, ayant siegé devant Fougères la bretonne, celui ci prenant fin avec une trêve, ils se dirigent sur l'Anjou qui finalement signe un traité de paix avec le royaume, le retour en leur maison s'impose.

Barbu accompagné de ses amis et de sa douce épouse, la belle Oya d'Azayes a donc repris la route de Montbrisson où l'attend pêche, taverne, amis et surtout, leur trésor, le petit Pierre de Roanne qui a du bien grandir depuis. Pour eux deux, il fait agrandir le château de Roanne afin d'y loger tous en permanence et organiser de belles fêtes en leur honneur.

Une dernière fois, une de trop, il se représente à l'élection ducale et devient une nouvelle fois chambellan, sous le règne de la Duchesse Tchii. Obligé de démissionner pour des affaires personnelle, son épouse le remplace. Puis, s'en vient le drame de sa vie, ils divorcent. Elle, fatigué de tout cela, lasse de ces guerres, batailles politiques, voulant du repos et vivre simplement, elle le quitte et va s'établir dans le sud du Royaume avec leur fils. Lui, monte en Berry aider ses amis Cuculus et Burin Khazad à défendre l'intégrité de leur duché la Touraine. Puis, il rentre à Roanne,son fief. après quelques aventures dont une ou il faillit mourir, il se remet à voyager

Puis, fin decembre, Parti rejoindre ses deux ex belles sœur, Wonderanny et Alivianne, prisonnières à Vendôme par les Lucioles, Barbu disparait et meurt tragiquement début janvier, gelé dans une rivière suite a une embardé de son cheval sur le chemin verglacé. Son corps est ramené congelé a Montbrisson, village qu'il a toujours affectionné, ensuite, sur un radeau de bois, il disparait brulé au milieu du lac.

Soirée des 3 ans des RR