Cardinal (personnage)

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar

Sommaire

Titres


Profil IG

D'après ce qu'on m'a raconté, un druide qui cueillait du gui dans la forêt aurait trouvé un panier en osier au pied d'un grand chêne. Intrigué, il souleva la couverture qui recouvrait le panier et quelle ne fut pas sa surprise de voir quatre pommes rouges et un charmant bambin, qui le regardait d'un air intelligent et paisible. Seul signe distinctif sur l'enfant, à son bras gauche une gourmette sur laquelle était écrit : "aut caesar aut nihil". Le druide accueillit le jeune enfant dans sa grotte et l'éleva pendant sa prime jeunesse (il paraîtrait aussi que le druide mangea les pommes, mais l'exactitude de ces allégations n'est pas avérée). Il apprit à son jeune protégé non seulement le respect, l'honnêteté, l'amour de la nature et des humains, la philosphie, l'art des mathématiques ... mais aussi quelques potions bien utiles, mais dont il ne doit pas parler, pour ne pas risquer d'être accusé de sorcellerie. Anecdote sympathique, dans les premiers jours de son séjour chez le druide, l'enfant tomba dans un tonneau ... de bière, c'est pourquoi le druide décida de lui donner le nom de Cardinal (c'était le nom de la bière qui se trouvait dans le tonneau).


Mais les années passèrent et l'enfant devenu adolescent s'en alla à la découverte du monde, avec une seule idée en tête, découvrir son histoire et ses origines.


Il craint une seule chose, que le ciel lui tombe sur la tête (le ciel ou tout autre objet contondant) et qu'il se mette à saigner en public, dévoilant ainsi son terrible secret : son sang n'est pas de la même couleur que celui de la plupart des mortels, il est bleu.


Ses pérégrinations l'ont amené dans le charmant village de Tonnerre. Alors qu'il vagabondait allègrement comme à son habitude entre la taverne et la mine, le hasard plaça sur son chemin Marguerite. Il tomba aussitôt sous son charme et décida de lier son destin au sien: il allait s'occuper d'elle et faire en sorte qu'elle soit la plus heureuse possible. Pour cela il acheta un petit pré et un bel abreuvoir et il se mit à la dorloter. Il devint donc éleveur de vaches et ses bêtes furent parmi les plus heureuses du Royaume. Passant beaucoup de temps sur le routes et ne pouvant plus s'occuper convenablement de son cheptel, il décida plus tard d'abandonner l'élevage pour la culture de légumes.


Un jour, alors qu'il était désoeuvré, il s'amusa avec des bouts de bois et construisit une échelle, un seau, une barque et d'autres objets. Comme ses voisins voulaient lui acheter ses réalisations, il ouvrit une échoppe de charpentier.


Écrivant parfois des articles pour l'AAP (agence dont il fut par la suite et pendant longtemps rédacteur en chef), il fut amené à rencontrer des gens passionnants avec beaucoup de bonnes idées. C'est tout naturellement qu'il adhéra à leur parti politique, le PARS, et depuis il fait du mieux qu'il peut pour rendre le Duché et le Royaume qu'il aime encore plus agréables à vivre. Son parcours politique l'a mené dans un premier temps au poste de Commissaire au Commerce de Bourgogne, puis il fut nommé à la Cour de Justice de son Duché en tant que Juge, avant d'avoir la chance de devenir le premier Recteur de l'Université de Bourgogne.


Après avoir servi la Bourgogne pendant fort longtemps, il décida de se retirer de la vie politique et de s'adonner plus assidûment à ses autres passions que sont l'alcool et les femmes. Mais quelques mois plus tard, sollicité par des amis, il accepta de faire un retour en politique et de se mettre à nouveau au service des Bourguignonnes et des Bourguignons. Le poste de Porte-Parole du Conseil Ducal lui fut confié. Un mandat plus tard, il devenait Duc de Bourgogne. Quelques semaines après, il renonça à son titre de Duc, refusant de prêter allégeance à celui qui occupe le trône royal sans en être digne. Parmi les actions qui mettent en lumière les incohérences de celui qu'il aime à appeler Lévan III le fol figure entre autres le fait que ce dernier a décidé de le nommer à la Cour des Pairs.


Jusqu'à aujourd'hui trois personnes ont eu la chance de l'avoir comme parrain aristotélicien, Reginhart de Volpilhat, fils d'Elissa et de Jehan, Marc-Philippe, fils de Catherine Victoire d'Appérault et de Lévan III, et Odoacre. Il fut aussi l'un des témoins du mariage qui unit devant Aristote Armoria et Morgennes.


Notons encore que pour l'heure il sortit vainqueur de tous ses duels, grâce notamment aux leçons d'escrime du maître d'armes hongrois Héri, dont la devise était : "gloire à dieu, amour aux dames, honneur aux armes". Ses talents une râpière à la main lui ont aussi permis de mettre en déroute les deux brigands qui eurent l'outrecuidance de l'attaquer alors qu'il se promenait en forêt avec son ami le grand Caedes.


Particularités

  • L'écriture du beau Cardinal est aisément reconnaissable de par son style dépourvu de ponctuation cohérente et de majuscules, si ce n'est lorsqu'il écrit pour l'AAP ou des déclarations officielles.
  • Comme l'illustre Homère avant lui, le beau Cardinal affuble à chaque personne dont il cite le nom un épithète (dont certains sont invariables et personnalisés, cf le dictionnaire des épiclèses cardinales).
  • Personne n'a jamais entendu le beau Cardinal dire de Lévan III le fol qu'il était son Roy.
  • Le beau Cardinal ne tutoie personne.
  • Le beau Cardinal affectionne de parler de lui à la troisième personne (comme l'illustre Caius Iulius Caesar avant lui).
  • La légende -et lui aussi souvent- dit que le beau Cardinal est incapable de mentir.
  • La garde-robe du beau Cardinal est pleine, son tailleur, la fringante Vivielavie6 aux doigts de nymphe, lui a confectionné tous les habits masculins existants dans tous les coloris disponibles.
  • Le beau Cardinal n'a jamais déménagé de Tonnerre, mais possède aussi un hôtel particulier à Dijon.
  • Le beau Cardinal fut l'organisateur des fameux séminaires en la non moins fameuse Aula Magna du PARS.
  • Le beau Cardinal a porté pendant plusieurs mois le titre tant envié d'impair de France, après que la Pairie a accepté sa candidature et que Lévan III le fol a refusé de l'y nommer (à cause de son implication dans la fronde et son refus de lui prêter allégeance).
  • Le beau Cardinal fut membre de la liste la plus mythique de par sa composition des RRs : en mars 2005 le PARS présenta en Bourgogne la liste 'Un grand cru pour la Bourgogne' incroyablement composée de Prothas, Cardinal, Knightingale, Breizh, Mysouris, Volpone, Juju, Hebus, Andom, Matheus07, Pouerk et psy4v10.


Cursus Honorum

  • Création du personnage le 18 janvier 2005


Fonctions officielles :

  • Conseiller muncipal de Tonnerre lors du mandat de Coacharno (janvier 2005)
  • Rédacteur pour l'AAP (depuis l'ouverture aux joueurs de l'agence, fin janvier 2005)
  • Co-fondateur et rédacteur de l'Echo de Tonnerre, premier journal local du jeu
  • Commissaire au Commerce de Bourgogne dans le conseil ducal provisoire (fin mars - début avril 2005)
  • Juge de Bourgogne lors du mandat de Prothas (6 avril au 9 juin 2005) -> Cardinal devient Baron de Nuits-Saint-Georges
  • Recteur de l'université de Bourgogne lors du mandat de Goel (10 juin au 8 août 2005)
  • Porte-Parole du conseil ducal de Bourgogne lors du mandat d'Arfax (8 octobre au 6 décembre)
  • Duc de Bourgogne, poste qu'il abandonna après le sacre de Lévan III et la fin de la fronde, laissant la place à Persan (7 décembre 2005 à fin janvier 2006) -> Cardinal devient Duc de Beaujeu
  • Premier secrétaire du PARS (plusieurs mandats à différents moments)
  • Premier Rédacteur en Chef joueur de l'AAP (mars 2006 à juillet 2007)
  • Pair de France (nommé le 7 juin 2006)
  • Grand Académicien Royal intérimaire (novembre à décembre 2007)


Citations

  • Gloire à Dieu, Amour aux Dames, Honneur aux Armes (Devise)
  • Dans l'Honneur, la Bravoure et la Fidélité (Devise de l'Ordre des Basilics)
  • J'ai plus d'ambitions pour la Bourgogne que pour le beau Cardinal, la première étant éternelle
  • Le problème avec les Bretons, c'est qu'ils ne sont jamais francs
  • Je n'ai pas toujours été en accord avec tous les acteurs politiques de notre Duché, mais je sais que nos querelles ne portaient pas sur le but à atteindre, mais sur les moyens pour y parvenir.
  • Malgré tout le respect que le beau Cardinal n'a pas pour Lévan III le fol, il méritait quand même que je lui réponde (à propos de l'ultimatum du régent lors de la fronde)
  • La folie est une sagesse incomprise
  • Refusez de vénérer le beau Cardinal et laissez-le heureux dans son coin
  • Le beau Cardinal est plus royaliste que le Roy, mais moins lévanesque
  • Le beau Cardinal a prêté allégeance à la couronne et si la personne qui la porte ne s’en montre pas digne, cette personne ne sera pas digne non plus de mon allégeance
  • La Diète est ainsi nommée car elle favorise le régime (citation volée au génial Goscinny)
  • Avant-hier quand le beau Cardinal était Duc de Bourgogne, il se battait pour la Couronne et la grandeur de la France et il n'a pas hésité à renoncer à son titre de Duc et à son entrée à la Pairie pour ses convictions, hier quand il portait fièrement le titre d’Impair de France, il se battait pour la Couronne et pour la grandeur de la France, aujourd’hui qu'il porte le titre de Pair de France, il se bat pour la Couronne et la grandeur de la France et demain, peu importe avec quel titre, il se battra pour la Couronne et la grandeur de la France.
  • Ceterum censeo Parvam Britanniam delendam esse


Ils ont dit de lui

  • Le grand Caedes (lors de l'entrée au PARS du beau Cardinal)
Encore une plume qui nous rejoint.
J’aimerais porter mon soutien à la candidature de Cardinal, qui me semble être un candidat rêvé à la fonction de Pair. si je ne le connais pas personnellement, j’ai toujours éprouvé une grande admiration (à ce point !) pour le travail de Cardinal. Si bien même que je lui ai proposé de soutenir sa candidature (il n’est pas venu me démarcher). Son profil est très intéressant sur plusieurs points. Tout d’abord, il sait très bien s’exprimer et maîtrise parfaitement l’art de la rhétorique (il a d’ailleurs été un des premier journaliste de l’AAP). Sur plusieurs posts où j’ai participé, je l’ai vu écrire des messages que j’aurais voulu moi-même avoir écrits (j’en étais presque jaloux). Ensuite, sa principale qualité est sa capacité à aborder un problème de la façon la plus neutre possible et, surtout, de donner son avis (car il a toujours un avis) en détaillant le pour et le contre (genre thèse, antithèse, synthèse). Ainsi, je l’ai vu intervenir admirablement lors de l’ultimatum de Morkail, Duc de Bourgogne, lors du conflit compiègnois et durant le débat qui a suivi la condamnation des déménagements de fonctionnaire. A chaque fois, son intervention était de loin la plus brillante d’entre toutes, tout en restant réellement objective. Pour résumer, peu de personnes dans les RR méritent plus que Cardinal le titre de Pair.
Cardinal c'est un gage d'efficacité et de bon boulot.
  • Lévan (l'admin donc, pas le fol ...)
En tout cas bravo pour la renaissance de l'AAP !
Vous fûtes un grand rédacteur en chef de l'AAP, et je tenais, par cette courte missive, à vous apporter toute mon admiration pour le travail accompli à la tête de cette agence. La neutralité et l'objectivité sont deux vertus exigeantes, que vous avez su porter le plus souvent au firmament. Si un salaire venait à récompenser tout ce que vous avez accompli pour la qualité et la diversité de l'information produite, alors une plume de diamant ne serait qu'un modeste cadeau.
Beau cardinal qu'on se le dise vous n'êtes qu'une fouine putride et je vous dis crotte en bon bobbysixien (car oui le bobbysixisme est une philosophie qui a prospéré en Bretagne durant une période lointaine, elle avait ses adeptes, dont je suis à ma connaissance le dernier survivant) et vous dis également zut de la part du colossal Archimbaud.


Blason

Blason Cardinal.png cardinalbmh0.gif


Bannières

banyv5.jpg


bannieredefilantecardinkb4.gif


bannierecardinalfixe2anfy6.gif


Liens

Domaine de Nuits-Saint-Georges (forum)

Soirée des 3 ans des RR