Caribert

De Wiki de l'histoire HRP des RR.

Avatar2.gif

Caribert de Marbeuil, Seigneur de Vauchamps.


blason, Ecartelé en 1 et 4 : de gueules à la hache d'armes d'or; à la champagne d'argent, en 2: d'argent à la croix de Malte de sable, en 3: d'or à l'ours rampant de sable armé de gueules au chef d'azur chargé d'une balance d'or
blason familial

Né le 22 novembre à Honfleur en Normandie, il y passa sa prime jeunesse avant de rejoindre sa soeur Sevria à Compiègne en Champagne. Connu pour son caractère sanguin et ombrageux, il rejoignit les Loups de Champagne, l'armée champenoise. En désaccord avec le commandement, il décida de les quitter et rejoignit la prévôté et la maréchaussée.

Pour le récompenser de son travail, Averos baron de Montmirail, lui propose de gérer la seigneurie de Vauchamps.

Lors d'un voyage en Artois, il rencontra la baronne Tecki lâ à Péronne, il en tomba amoureux, la fougue, le franc parlé de la jeune femme lui plut aussitôt, dans un coup de folie, il décida de l'enlever en profitant d'une rencontre fortuite en foret, il l'emmena de force à Compiègne, les autorités Champenoise essayèrent de calmer Caribert qui reçut aussi une lettre de la reyne Catherine-victoire lui enjoignant de rendre sa liberté a la jeune femme. Lors d'un incident en taverne, où Tecki-lâ fut agresser verbalement par un manant, Caribert lui prêta son épée pour régler son compte à l'impudent qui fuiat aussitôt, la baronne et Caribert s'embrassèrent, mais la situation faisait qu'il n'avait d'autres choix que de rendre sa liberté a la jeune femme, ce qu'il fit en la raccompagnant en Artois sachant que l'attendait la prison, le juge Thegregterror et le procureur Edge furent clément et ne le condamnere que d'une journée de prison.

Peu de temps après, des tensions apparurent entre la Bretagne et le royaume de France.

Averos décida de lever le ban, Caribert alla espionner la Bretagne pour le compte du royaume de France. Il pris ainsi de grands risques et cela sans aucun remerciement, ce qui lui resta sur le cœur surtout au vu de l'échec de la stratégie de Juju alors Grand Maître de France.

Il était aussi très porté sur la politique et participa plusieurs fois à des listes ducales. Il fut une fois conseiller sous le règne de Kurtwagner où il fut nommé "gardien du peuple", poste qu'il ne prit qu'à contrecoeur n'ayant aucune affinité avec ce genre de travail. Une épidémie de peste apparut en Bourgogne, le duc demanda à Caribert de s'occuper de cette crise. Celui-ci ferma les frontières et demanda à quelques médecins volontaires de créer des hospices dans les villes frontalières.

Une fois la crise passée, il retourna à la prévôté où il remplaça Slash au poste de lieutenant. Il rejoignit aussi pendant quelques jours le conseil municipal de Compiègne mais dut partir du fait de tensions importantes avec certains membres du conseil. Pendant cette même période il rejoignit l'ordre de l'hospitalier

Quelques jours après, lors d'une promenade seul en forêt et sans arme, il fut attaqué par une meute de loups qui ne lui laissa aucune chance d'en réchapper. Bapteme.jpg

Soirée des 3 ans des RR