Cosmik Roger

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
(Redirigé depuis Cosmik-Roger)


Cosmik Roger
Avatar cr.jpg
Ville de naissance IG: Aurillac
Ville de naissance RP: Rochechouart
Date de naissance: 8 mars 1456 (2008)

Cosmik_Roger Penthièvre de Charnée-Chandos, seigneur de Pannard, est le fils aîné du duc de Charnée Vadikura et de feue Patity de Chandos, ex-duchesse d'Anjou. Il est juge d'Anjou et fut ambassadeur angevin en Lorraine et en Maine, ainsi que tribun de Saumur (12/8/57-12/9/57).


Visage IG

Sommaire

Biographie

Prime jeunesse

Enfant d'une noble famille d'Anjou, Cosmik-Roger au début de l'année 1456. Sa mère Patity de Chandos mit également au monde une jumelle nommée Vendettal. Dès leur naissance, les deux jumeaux sont inséparables et font les quatre cent coups ensemble. Ils commencent par racketter et se font 282,33 écus mais leur grande passion est toutefois de fuguer en Poitou, l'ennemi héréditaire de l'Anjou, malgré la législation anti-étranger de ce comté. Cela rapportera deux procès aux jeunes Angevins. Pour sa part, Roger cumule 5 jours de prison, 100 écus d'amende et 6 mois de bannissement. Cosmik se fit ensuite baptiser le 10 août 1456 par sa tante, l'archevêque Verty, en l'église Notre Dame de Nantilly, Saumur, ville dans laquelle il s'était installé, en vraie buse, dès le 2 mai. Son parrain était le divin Beucheumeu de Penthièvre et sa marraine est la brillante Dea, épouse du duc 197856 de Penthièvre.

Débuts dans la vie publique

Le 16 septembre 1456, il assiste impuissant à l'invasion de Saumur par trois armées poitevines et à la destruction de celle du parrain de sa soeur, 19. Le lendemain, Saumur est prise et sa mère est tuée en la défendant. L'invasion ne fait que commencer. Roger se dirige à Angers pour reprendre le château à Bazin et aux traîtres qui évincèrent sa mère du pouvoir juste avant sa mort. Il y emménage le 20.

Au matin du 22, Cosmik et ses amis buses réussissent à prendre le château des griffes des Bazarins. Le 26 septembre, après plusieurs jours à protéger le château, il est nommé ambassadeur angevin en Lorraine par dame McKagan, alors vice-chambellan et régente d'Anjou. Le 28, il prend en charge le Maine. Il est ensuite inscrit dans une liste ducale : Pour une Anjou Nouvelle (PAN) de Armor, mais seulement à la onzième position, sans aucune chance d'être élu. Le 4 octobre, Cosmik, bientôt anobli par son père, prend une servante nommée Sailor_sun. Pour sa première mission, il la charge d'aller porter une lettre au comte du Poitou Faooeit, pour défier son fils, Elric. de Surgères, qui avait sali son honneur sur la place publique.

Le 9 octobre, il devient le vassal de son père qui lui confie la seigneurie de Pannard. Le lendemain, Roger s'investit un peu plus dans la politique locale en devant responsable de la filière viande d'Angers. Mais le 14 octobre, la ville est aux mains des Poitevins. Le conseil d'Anjou est confisqué par eux jusqu'au 28 octobre, date où Cosmik prend le château avec l'armée de Fifounijolie. Ce dernier a été pillé de fond en comble.

Il devient alors juge d'Anjou. Il démissionne de la filière viande pour mieux s'occuper du tribunal. Roger prend alors part à la 4e position dans la liste ducale "Pour le retour de la splendeur de l'Anjou" (PRSA) de Fitzounette. Le 14 novembre, Roger devient meunier. Le 16, la liste PRSA arrive en tête avec 38% (devant la liste de Mmelamarquise 37,6%), Cosmik reste donc juge. Le 12 décembre, Cosmik revient s'installer dans la ville familiale de Saumur. Il participe aux joutes angevines en l'honneur du passage de la troupe royale fin décembre 1456 - début janvier 1457. Au premier tour, il arrache une qualification par repêchage grâce à une bonne résistance face au vicomte Armor, frère de la femme dont il est tombé amoureux depuis quelques temps, la dame de la Graffinière Viviaca29. Il perd au second tour.

Le 20 janvier, il démissionne du conseil ducal après la victoire de sa liste pour raisons personnelles. Lorsque un gueux l'insulte en taverne, à l'instar du sieur Panky68, il en meurt à l'asile Saint 19. Il entre à l'université le 10 juillet 1457. Après une série de rackets en Poitou et à Montreuil-Bellay, Cosmik se retrouve en procès. Le premier, sur une plainte de dame Af-vick, mène à une relaxe le 3 août, s'étant déroulé hors de l'Anjou. Un second procès le mène en prison.

Le 7 août, il ouvre une taverne nommée le "Mistral". Et le 12, accède à la fonction de Tribun de la plèbe de Saumur. Le 16 août il se fait représenter par l'écuyer de sa jumelle, Ricks, lors d'un duel contre Nattascha, la femme de Fablitos qui l'avait insulté. Et le champion de Cosmik remporte le duel haut la main, nonobstant un manque de force évident(Le combat). Le 26 août, il commence un pèlerinage en Anjou, sur l'ordre de son oncle, le Régent pour se faire pardonner d'avoir brigandé en Anjou. Il redevient juge le 16 septembre 1457, sous le règne de sa cousine Fifounijoli. Il se bat également contre le vicomte Finam et contre Fablitos lui même. L'histoire se règle entre hommes.

Un nouveau départ

Jasé par certains (comme Jean-Aymar du Bellâtre dans ces "Scènes de la douceur angevine"), Cosmik était de plus en plus méprisant et nonobstant un engagement pris avec sa fiancée Viviaca, il a fui l'Anjou en compagnie d'une autre femme : Alapage et d'une Lorraine nommée Zahra. Direction l'Est et le pays de la mirabelle... Une poutre étant tombé sur sa tête, il décida avec l'aide d'Alapage de partir et de revenir un peu plus tard. Tout le monde finit par le croire mort.

Blason

pannar10.png

d'Argent aux deux bandes de gueules

Citation

Il n'est pas né celui qui me fera me mettre à la tisane.

T'as faim ? Mange ta main, garde l'autre pour frapper les Poitevins !

Un peuple n'existe pas en lui-même. Il est ce qu'on en fait. (28/9/57)

T'as une coiffure de Kévin ! (Dea)

Liens internes

Cosmik-Roger journaliste

Soirée des 3 ans des RR