Delagrâce

De Wiki de l'histoire HRP des RR.


Fils d'Almaric de Margny, dict Coluche, Prince de Condé, Comte du Hainaut, Vicomte de Bourbon-Lancy, Baron de Beaune et d'Antigny, et de feue Julia Von Kohlpflanzen, Delagrâce fût abandonné et plus tard adopté par Duncan Idaho, Comte de Morteau. Il reniera celui-ci peu avant son suicide. On découvrit peu après sa mort une lettre incendiaire relatant le mauvais traitement que son père adoptif le fit subir.

Résumé succinct de sa vie

Figure de proue de la politique Franc-comtoise, Delagrâce de Morteau-Chaumergy a un destin hors du commun, qui connaît une fin tragique et obscure. Le mystère sur sa mort reste entier. D’aucuns assurent même qu’il est encore en vie, et qu’il réside reclus dans les forêts comtoises, sous le couvert d’une personnalité connue de tous. Il se serait toutefois suicidé dans ses appartement, alors qu’il était curé de Vesoul et capitaine des armées franc-comtoises. On découvrira après sa mort ses liaisons nombreuses avec plusieurs femmes, parfois aux mœurs légères.

Il est à l’origine du parti franc-comtois « Action Populaire », du cabinet d’avocat franc-comtois. Il s’employa toute sa vie à la défense des intérêts des franc-comtois, qu’il défendit avec opiniâtreté. Il est aussi connu pour ses nombreuses colères et ses propos incisifs.


Ce qu'on a dit de lui

Gildedcrotch à Delagrâce : "Mais tu t'es vu toi ? Avec ton égo démesuré, et ta tête qui ne passe les portes ni en hauteur ni en largeur ??? Et tes effets de style en tant que juge qui sont non seulement grandiloquants mais également ridicules."

Soirée des 3 ans des RR