Famille de Riveroy

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
(Différences entre les versions)
(Histoire des Premiers Riveroy)
(Arbre généalogique de base)
Ligne 33 : Ligne 33 :
  
 
'''Première génération - La grande'''
 
'''Première génération - La grande'''
* Arsios Riveroy* (1350-1396) ([[Constantinople]]) et son épouse, Lorraine Montcartiers* (1354-1396) ([[Gallipolli]]). Ils eurent 4 enfants et habitèrent le [[Berry]].
+
* Arsios Riveroy*(1350-1396) ([[Constantinople]]) et son épouse, Lorraine Montcartiers* (1354-1396) ([[Gallipolli]]). Ils eurent 4 enfants et habitèrent le [[Berry]].
  
 
'''Deuxième génération - La Fidèle'''
 
'''Deuxième génération - La Fidèle'''

Version du 8 janvier 2009 à 05:47

Construction.png Cet article a été jugé incomplet : il n'est présentement qu'une ébauche

La Famille Riveroy (se prononce rivroi) est une famille issue du centre du Royaume de France, principalement des duchés de Berry et d'Orléans. On écrit aussi parfois Rivesroi de manière traditionel, par exemple lors d'une signature importante ou sur l'armoirie de la famille.


Sommaire

Héraldique

À l'intérieur, trois fleurs-de-lis d’or sur un fond bleu, rappelant la royauté du Royaume de France à laquelle les Riveroy sont loyaux. Sur un fond jaune, illustrant l'honneur et le prestige; séparé par une tranche rouge, voulant signifier une grande séparation entre les deux parties; le Rivais, oiseau symbole de la famille, et de l'autre, la croix de l'Église, rappelant l'attachement à cette dernière.

À l'extérieur, la couronne fortifié, rappelant un système organisé et militaire, le maïs et la vigne, rappelant les cultures principales de la famille.

  • Devise : Pius et nobilis animatus (Pieux & Nobles de coeur)
  • Devise religieuse : Rivesroi ma foy!
  • Devise militaire : Actes puis paroles

Adopté en 1405 par Arsios Riveroy, premier des Rivesroi. (IR: Thalor). Copyright©

Histoire des Premiers Riveroy

Arsios de Riveroy naquit en l’An de Grasce 1350 sous Jean V Paléologue, dans un quartier pauvre de Constantinople. De sa mère lui vient du sang franc, puisqu’elle descendait des Croisés qui mirent à sac la ville près d’un siècle plutôt. Fils de marchand, il apprend le métier des négociations et devient même co-propriétaire de l’échoppe à dix-huit ans. Son père décède de la peste en 1369 suivant sa femme de quelques mois à peine. Suivant les traces de son géniteur, il acquiert quelques relations et développe son petit commerce, notamment dans la vente de draperies et de tapis. Il survient tant bien que mal, et à l’âge de 18 ans, il prend pour épouse Loraine des Montcartiers, originaire d'Andrinople, âgée alors de 17 ans. Ils célèbrent leurs épousailles dans une église de Quartier, devant l’impossibilité de se marier dans la Basilique Sainte-Sophie, en pleine guerre civile qui ravage l’Empire et oppose Jean V Paléologue à Jean VI Cantacuzène.

Quelques mois plus tard, leur échoppe est ravagée par la guerre civile, la poussée des Ottomans sur l’Empire, et leur occupation de l’Asie Mineure rendent finalement trop difficile le commerce dans la région, et Arsios baisse les bras. En Mars 1369, il s’embarque avec sa femme sur un navire en compagnie d’autres gens qui fuient la guerre et font voiles vers l’Ouest. Arrivé à Brindisi en Juin, ils continuent leur voyage, se ruinant totalement pour payer la traversée et débarquent finalement à Calais en 1370. Par miracle, leur navire n’a pas été infecté par les maladies, et ils débarquent sains et sauf, dans une région contrôlée pas les anglais. Calais étant sous le joug Anglais depuis le début de la Guerre de Cent Ans, et ceux-ci aimant peu les étrangers, ils fuient au centre de la France, car Arsios a des connaissances en français de part sa mère, et deviennent sujets de Charles V le Sage.

Arsios partit combattre sous les ordres de Du Guesclin à la Bataille de Pontvallain en décembre. En 1378, ils eurent leur premier enfant, Louis, puis vint Charles l’année suivante, Pierre en 1357 et la petite Théodora en 1358. Les trois frères prirent rapidement du service dans l’armée de France sous l'avènement de Charles V. Louis & Pierre périrent à l’âge de 26 et 24 ans lors de combats menés par Charles d'Albret & Louis d'Orléans. Théodora fut prise pour épouse par Philippe de Castelbois à l’âge de dix-huit ans et partit vivre au Limousin avec le nom de son mari. Charles prit pour épouse Anne de Dié et c’est par eux que se perpétua la fragile lignée des Riveroy de France, suite au décès d'Arsios et son épouse en l'an de Grasce 1396.

Arbre généalogique de base

Le lieu de naissance de la personne est indiqué entre parenthèse après son nom. Un * après le nom de l'individu signifie qu'elle n'a jamais existé dans le jeu. Au contraire, par l'absence d'astérisque, c'est un personnage RP.

Première génération - La grande

  • Arsios Riveroy*† (1350-1396) (Constantinople) et son épouse, Lorraine Montcartiers* (1354-1396) (Gallipolli). Ils eurent 4 enfants et habitèrent le Berry.

Deuxième génération - La Fidèle De l'union d'Arsios Riveroy* et de Lorraine Montcartiers* va na naître Louis Riveroy (1378-1404), Charles Riveroy (1380-1433), Pierre Riveroy (1382-1404) et Théodora Riveroy (1383-1405).

  • Charles Riveroy* (Berry) et son épouse, Marianne de Bellechasse* (Lyonnais-Dauphiné). Ils eurent 3 enfant et habitèrent l'Orléanais.
  • Louis Riveroy* mourut au combat, au siège du Château de Calefrin ( Aquitaine ), sous les ordres du Connétable Charles d'Albret.
  • Pierre Riveroy* mourut de la suite de ses blessures après avoir combattu pour Louis d'Orléans au Siège de Blaye (21 octobre 1406).
  • Théodora de Riveroy épousa Philippe de Castelbois (Limousin) et prit le nom de son époux. Ils eurent 2 enfants et habitèrent le Limousin.

Troisième génération - La respectable De l'union de Charles* et de Marianne* va naître Urtan* (1410-1432), Surella (1418-1456), Arfast (1427-aujourd'hui) de Riveroy.

Quatrième génération - La vertueuse De l'union de Surella et de Richard* va naître Jessheim (1437-1456) et Silias (1438-1456) de Riveroy. De l'union d'Urtan* et d'Alnia* va naître Thalor (1428-aujourd'hui), Gamac* (1429-aujourd'hui) et Simonus (1430-1456).

  • Jessheim Riveroy (Berry), célibataire. Il eut 0 enfant et habita le Berry. Il mourut assassiné pour quelques pièces par des bandits sur la route Bourges-Castelroux.
  • Silias Riveroy (Berry), célibataire. Il eut 0 enfant et habite le Poitou.
  • Thalor Riveroy (né à Chinon, en Touraine), célibataire. Il eut 0 enfant et habite la Touraine.
  • Gamac Riveroy* (Touraine), et son épouse, Marianna de L'Isle* (Provence). Ils eurent 0 enfant et habitent la Provence.
  • Simonus Riveroy (né à Vic, en Corona de Aragon), célibataire. Il eut 0 enfant et habita le Languedoc. Il décéda de ses blessures, en novembre 1456, après avoir subit un acte de brigandage.


En lien avec la famille Les membres de cette catégorie sont, pour la plupart des cas, des amis de la famille sans lien génétique (de sang).

  • Antoninus de Riveroy (Bourgogne), filleul d'Arfast (troisième génération). Antoninus est le fils d'un des amis de ce dernier et son père avait choisi Arfast pour être parrain étant donné qu'il n'avait plus d'autre famille. Suite à la mort de son père, Antoninus prit le rang et le nom de Riveroy, par adoption. Très jeune, Arfast lui montra à manier l'épée et lorsque la guerre prit dans le Nord, il lui donna arme et bouclier et de la viande et lui dit de fuir vers Autun en Bourgogne, avant de partit à son tour. Dix ans plus tard, Arfast revint et l'emmena avec lui vivre en Orléanais, à sa surprise, car Antoninus l'avait cru mort.

Source

Recherches et mise en page par Thalor, membre de la quatrième et vertueuse génération des Riveroy.

Histoire écrite et arbre géanologique révisé et corrigé par Arfast, membre de la troisième et respectable génération des Riveroy.

Soirée des 3 ans des RR