Fauville

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar

Sommaire

Vitae

Né le 25 octobre 1453 à Conflans-lès-Sens en Champagne.
Baptisé le 31 octobre 1453 par l'Eveque Frestleu en l'église de Conflans-lès-Sens.
Marié le 10 décembre 1454, célébré en la Cathédrale du Mans par l'Eveque Esunir, il épouse Krystell de Sanzay.
Père de trois enfants, Clémence, Alexandre et Baptistin.

Période Champenoise

Né dans le village de Conflans-lès-Sens en Champagne fin octobre, il reçut de son père une éducation du type mercantile, ce dernier étant un grand marchand. Fauville dans un premier temps ne s’occupa que peu d’économie et de transaction, il s’est tout d’abord tourné vers le service de la Champagne, dans la prévôté où il exerça les fonctions de sergent durant près de quatre mois.

Vers la fin décembre, il est admis au titre d’échevin au service du Juge Feydakis, où durant près d’un mois, il l’assistera dans l’accomplissement de sa mission de justice.

Durant cette période, il se rendit bien vite compte qu’il était possible de mettre plus encore à profit son temps et son énergie, il se présenta alors aux élections municipales de Conflans qu’il remporta avec un franc succès. Très rapidement, il réorganisa complètement la grille des prix. C’est alors que venant de Langres, Amro d'Appérault, Baron de Vannes fait de lui son écuyer au pied des marches de l’église municipale.

Deux à trois semaines plus tard, les choses se bousculèrent à nouveau pour Fauville, Caedes de retour, c’était toute la Champagne qui était retournée. La mairie de Conflans fut à cette occasion gardienne des réserves stratégiques. Assez rapidement le château de Reims faillit aux assauts des troupes envoyées par le Roy, et les bien retournèrent dans les mains de l’intendance.

Cet interim fut confiée par le Roy au Vicomte de Châlons Alsbo, à ce moment Fauville fit son apparition dans son premier conseil du Domaine Royal. L’intendant lui ayant en effet confié les attributions de Juge de Champagne. A ce moment, Fauville cumulait les fonctions de sergent, de maire et de juge.


Lors du mandat ducal suivant, il occupa à nouveau les fonctions annexes d’échevin du juge et fit la connaissance du monde économique en sa fonction de responsable de la banque ducale. Il fut à ce titre chargé d’épauler la commissaire au commerce dans la réorganisation des filières céréalières et animalières en fonction de l’apparition des élevages ducaux. Cela se concrétisa par la création de procédures fixant les besoins journaliers et permettant de les comparer avec la production du duché en céréales, le compte à rebours était lancé, le duché disposait de 26 jours pour doubler sa production de blé, rien que pour pouvoir fournir les animaux. Cette réorganisation fut l’occasion de lancer la réflexion sur la gestion des recettes et des dépenses du duché. Réflexion qui s’acheva sans lui car au début du mois de mars, son suzerain, le baron de Vannes fut fait Duc d’Orléans.

Les débuts de l'Orléanais

Fauville s’en fut donc vers les terres orléanaises où il rejoignit son second conseil du Domaine royal, durant un temps, il continua à siéger en tant que responsable de la banque et échevin du juge en Champagne mais il dut passer la main afin de ce concentrer au mieux sur le défis qui s’offrais à lui. Organiser depuis le départ l’économie de ce jeune duché. Fauville occupa durant plus de deux mois le poste de Commissaire au Commerce d' Orléanais. A ce poste, il concentra son énergie sur l’optimalisation des mines et débuta la constitution d’un stock stratégique pour faire tourner les mines au plein régime. De par cette collecte continuelle de matières premières, il fut fréquemment en relation avec les CAC des autres provinces avec qui il ne manquait pas de partager son savoir et ses documents de travail, contribuant à faire de l’Orléans un exemple en matière de gestion économique.

A l’issue de ces deux mois, Fauville fut fait Baron de Sully entre autre pour ses prestations économiques, pour la réalisation des plans de la ville d’Orléans et son implication dans les affaires du jeune duché.

Le troisième mois en Orléans fut marqué par la guerre lancée contre l’Anjou à l’initiative de la Pairie. Suite à l’absence de son suzerain, Fauville prit les rênes de l’armée et guida les troupes jusqu’aux pieds du château à Saumur afin de renverser Tydual dit le félon. Attaque qui fut finalement stoppée au dernier instant suite à un appel au calme du Roy.

De retour en Orléans, Le baron de Sully, fut fait Duc d’Orléans. Ce mandat fut l’occasion de s’essayer à la gestion d’équipe et à la coordination des différents services. Ce mandat fut également l’occasion de travailler de concert avec son CAC le Duc Archimbaud à l’optimalisation des documents de travail et à la formation de nombreux CAC et baillis étrangers. L’ordre public ne fut pas non plus délaissé, le Duc usa tant de diplomatie que de fermeté pour faire régner l’ordre sur la province, nombreuses furent les rencontres et les audiences afin de faire comprendre les tenants et aboutissants des décisions du Duché et des mairies. Certaines rencontres se soldant par des remerciements et des salutations pendant que d’autres se terminaient à la frontière.

Vers la fin de son mandat, Ducal, il fut contacté par Juliano Di Juliani pour composer le récemment créé Cabinet des Finances. Durant les deux premiers mois, son implication fut assez sporadique, partagé entre son travail de conseiller ad honoris au conseil Orléanais et un repos bien mérité. Mais bien vite, il se remit au travail et s’attaqua au problème du Maine.

Parenthèse Mainoise

Fauville fut admis au sein du conseil par la comtesse Moniah en début de mandat. Apres avoir remporté les élections en Orléans, en tête de la première liste, il laissa son siège de conseiller pour rejoindre la ville de Montmirail non loin du Mans.

A l’issue des élections suivantes dans le Maine, il siège pleinement au sein d’un troisième Domaine Royal. Bien que siégeant au Mans, le Duc dispose toujours d’un siège en Orléans en sa qualité de noble et des récentes lois adoptées juste avant son départ. Il siège dans ces deux conseils en Orléans comme conseil et en tant que juge dans le Maine signant ainsi un retour à son premier mandat. Rapidement, il reçut les clefs du château pour une fois de plus repenser sur les plans du château. La réorganisation de la communication entre les services de la prévôté et le tribunal fut aussi un de ses chantiers.

Retour à l'Orléans

Politique

Fonctions

  • Sergent de la prévoté de Conflans (6 novembre 1453 - 5 mars 1454)
  • Membre de l'ordre des hospitaliers (6 novembre 1453 - 18 juin 1454)
  • Membre du PARS (8 novembre 1453 - )
  • Echevin du juge de Champagne (25 décembre 1453 - 25 janvier 1454) et (16 février 1454- 4 mars 1454)
  • Maire de Conflans (3 janvier 1454 - 2 février 1454)
  • Juge de Champagne (25 janvier 1454 - 16 février 1454)
  • Responsable de la banque du Duché de champagne (16 février 1454 - 4 mars 1454)
  • Commisaire au Commerce d'Orléans (5 mars 1454 - 2 juin 1454)
  • Duc d'Orléans (2 juin 1545 - 2 aout 1545) et (1 aout 1455 - 25 décembre 1455)
  • Intendant des finances (12 juillet 1454 - )
  • Juge du Maine (15 novembre 1454 - 15 décembre 1454)
  • Commissaire au Commerce du Maine (15 décembre 1454 - 15 janvier 1455)
  • Surintendant des finances (14 janvier 1455 -25 aout 1455 ) et (5 janvier 1456 au 25 avril 1456)
  • Comte Provisoire d'Armagnac et de Comminges (22 avril 1456 au 18 mai 1456)


Titres et distinctions

  • Seigneur de Chéroy, par héritage
  • Chevalier de l'Ordre de Mathusalem, le 29 mars 1454
  • Baron de Sully le 6 avril 1454
  • Duc d'Orléans du 2 juin au 2 aout 1454
  • Duc du Dunois le 3 aout 1454
  • Baron de Montfort le Gesnois, par mariage le 12 janvier 1455
  • Pair de France le 3 mai 1455
  • Duc d'Orléans du 1er aout 1455 au 25 décembre 1455
  • Comte d'Armagnac et de Comminges du 22 avril à ce jour

Faits distinctifs

Chronologie

Précédé par Fauville Suivi par
Amro
Blasonsorleans.jpg
Blasonsorleans.jpg

Duc d'Orléans
(06/1453 à 07/1453)
Archimbaud
Lordmadjicseb
Blasonsorleans.jpg
Blasonsorleans.jpg

Duc d'Orléans
(08/1455 à 12/1455)
Lancelote
Juliano di Juliani
Surintendant Finances.gif
Surintendant Finances.gif

Surintendant des Finances
(01/1455 à 08/1455)
Shanamir
Soirée des 3 ans des RR