Kurtwagner

De Wiki de l'histoire HRP des RR.


KurtWagner ; Duc de Brienne ; Seigneur de Brizeaux, Commandeur de l'Ordre de Mathusalem ; Ecuyer de l'Ordre de l'Etoile

- Ex Duc de Champagne (*2, février-mai 1455)

- Ex Porte Parole de Champagne (*2 sous Amarie puis Bebilith/Melani)

- Ex Maire de Clermont (*1, janvier 1454)

- Ex assistant au maire et/ou au commerce municipal (plein de mandats)

- Protecteur de Clermont (titre honorifique décerné par Caedes lors de la bataille de Compiègne)


Sommaire

Prologue : Kurt le Gascon

Kurt, dès les premières années de sa vie, fut au centre de bien des complots et coups politiques... Il ne sut jamais qui fut son père, et c'est seulement le jour de son mariage que Caedes lui révéla qui était sa véritable mère : Blanche de Sicile, héritière du trône du Royaume sicilien, et également mère de Matthilde de Beaugency et de sa jeune sœur Cath. De son véritable père, Kurt n'en sut jamais rien... Si Caedes avoua qu'il était le père de Matt, après avoir séduit Blanche, il n'évoqua que fragmentairement un quelconque mari légitime...

Mais tout cela, Kurt ne l'apprit qu'à son mariage, la guerre civile sicilienne ayant détruit cette jeune famille... Il fut adopté par une autre famille noble, que Kurt considéra toujours comme ses parents, vivant en Gascogne. Il ne sut jamais non plus les liens liant sa famille adoptive de sa famille véritable, la mort ayant là aussi frappé... Kurt grandit donc à l'ombre des versants gascons, émerveillé par les histoires des cadets du pays, parti trouver gloire, fortune et honneur au loin... Il quitta ces terres pour les forêts bavaroises au mariage de sa mère. Son nouveau père l'avait adopté tout aussi vite que sa mère, et il vécut quelques années dans ces terres bien plus froides, mais tout autant chargées d'histoire et de mystères... jusqu'à la nuit qui changea sa vie à jamais.

Alors qu'il semblait destiné à hériter un jour des terres de son père et de sa mère, son oncle, ayant appris la vérité, se refuse à ce qu'un bâtard puisse un jour accéder au trône... Essuyant un refus catégorique de discuter de la part de son frère, il se résolut donc à faire disparaitre ses problèmes... Les guerres civiles n'étant pas l'apanage de la Sicile, les terres de Bavière furent à leur tour couvertes de sang... seul Kurt réchappa du massacre qui eut lieu dans le palais, mais cette nuit, inexplicablement, colora sa peau en bleu...

Partie 1 : La Communauté de Clermont

Après quelques mois passés en compagnie de résistants dans les forêts à tenter de reprendre son bien et venger ses parents, il tenta de demander de l'aide à un souverain étranger... Ses souvenirs d'enfance l'emmenèrent à tenter sa chance à Paris... Mais il n'y arriva jamais... Son escorte se fit massacrer sur le Rhin, et il ne put pas aller plus loin que Clermont, seul, sans le sou, et sans plus rien qui lui permettait de se présenter face au souverain... D'autant qu'en France aussi, le trône était secoué par de multiples soubresauts, la dynastie lévannide s'installant après les dernières années désastreuses des Capétiens, et cette installation ne se faisant pas sans couler le sang...

Aussi Kurt dut recommencer sa vie à zéro à Clermont… Inconnu de tous, sans possibilité de tenir son rang, il dut s'abaisser à travailler pour gagner sa vie, découvrir les soirées en taverne, et surtout se faire de nombreuses connaissances, dont des amis qu'il garda pour la vie, et des protecteurs qui veillèrent longtemps sur lui... On dit souvent que la personne maire à notre arrivée joue un rôle déterminant quand à notre avenir.. Ce fut le cas de Kurt : le maire s'appelait Alsbo, le futur seigneur de l'Epine. Kurt vota donc pour sa liste lors de la première élection ducale... et soutint par la suite ce qui allait devenir la première force de Champagne, le PARS... Les deux protecteurs de Kurt étaient là, tous deux clermontois : Alsbo et Caedes allaient tous deux avoir une influence considérable pour le futur.

Mais dans ces premières années après la Bavière, Kurt resta éloigné des sommets... Il avait trouvé un foyer, il avait trouvé une passion dans laquelle s'investir, aider les maires à s'en sortir pendant leur mandat, et il avait trouvé un amour, qui lui rendait bien, et qui chaque journée lui faisait oublier un peu plus ce qu'il avait été, ce qu'il aurait pu être... Il vivait au jour le jour, passant ses journées entre son nid d'amour, la mairie, et les tavernes... Les anecdotes seraient trop longues à compter, et comportent des personnes telles que Kay et Fara, le couple le plus tragique de Clermont, Gab, le bouffon tant de fois mort et pourtant jamais vraiment, et bien sur Matt, Alsbo et Pétillante, dont les rires et les embrassades emplissaient les tavernes de la guilde des bouffons, et celle du Relais, que Sat popularisa en inventant le fameux breuvage comestible le plus corrosif de tous les temps, la Spéciale, dite également Bière. A un moment, il fut contacté par des Bavarois qui désiraient son aide. Il repartit pour un court périple dans ces forêts qu'il connaissait si bien, mais en échouant une fois de plus à retrouver ce qui lui revenait de droit... Ce fut la dernière fois qu'il passa le Rhin, et il retrouva avec plaisir sa femme, et la ville qu'il n'aurait au final jamais dû quitter...

Après son mariage avec Pétillante, et après un petit voyage de noce à travers un comté nommé Artois, Kurt devint une figure de la vie Clermontoise. Adjoint au maire sous Matt, Cath et Boulius, deux fois beau-fils du Duc Caedes, Kurt ne participa cependant pas à la bataille de Compiègne, restant derrière pour protéger Clermont, et les trois filles du Duc. Suite à cette victoire, Caedes créa l'Ordre de Mathusalem, et Kurt fit partie de la première promotion, recevant des mains du Duc en personne le titre de chevalier, un des seuls à se voir décerner ce titre sans avoir combattu à ses cotés.

Malgré cela, il se décida à suivre les désirs de sa femme et de sa sœur : la Champagne était alors au sommet de puissance, et plus rien ne semblait pouvoir être construit : leurs talents pourraient s'exprimer ailleurs : le départ fut décidé pour Valence, dans le Dauphiné, qui venait de s'ouvrir aux étrangers. Mais jamais Kurt ne réussit à retrouver l'ambiance qui régnait à Clermont, et bien souvent il ne pouvait s'empêcher d'envoyer pigeon sur pigeon pour prendre des nouvelles de ceux qui étaient si loin... Plus le temps passait, moins il se détachait du groupe de Clermontois qui s'épanouissait alors, les Boulius, Hurricane, Kahlan...

Déprimé, en manque de la boisson clermontoise la plus réputée, Kurt finit par convaincre son épouse de retrouver vivre en Champagne. Caedes avait alors disparu, et la Champagne vivait des heures sombres sous la coupe de Tsarine, et les relations avec l'Artois se détérioraient de plus en plus. Son retour via Antwerpen lui fit éviter toutes les villes artésiennes, et il put enfin retrouver la ville de son cœur.

Partie 2 : Les deux tours : des municipales aux ducales

Kurt s'était à nouveau investi à Clermont, et dès son retour il discutait avec le maire Hurricane, prêt cette fois-ci à prendre ses responsabilités, et devenir le futur maire. Il avait toujours été bloqué par l'espoir de partir peupler un nouveau duché en Gascogne, pouvoir revenir sur ses terres… Mais Valence lui avait appris que son cœur était Champenois, et qu'un autre duché ne saurait désormais plus lui apporter ce qu'il voulait : Clermont était sa maison, et il désirait lui apporter autant qu'il pouvait. Un évènement considérable allait renforcer sa décision.

Sa sœur Matt, qui avait choisi aussi de quitter Valence, mais pour la Bretagne, avait laissé son fiancé et s'apprêtait à son tour à revenir à Clermont. Elle rencontra en chemin un moine, que Kurt hébergea dans sa demeure. Le lendemain, ce même moine combattait Jarkov, Duc Consort de Champagne en finale des joutes organisées par Tsarine, lui coupait la main, et se révélait comme étant Caedes, revenu reprendre son trône. Kurt, en chevalier de Mathusalem, était parmi les premiers à le reconnaître comme Duc légitime. Dans le même temps, Pétillante donna naissance à leurs enfants, deux jumeaux, qu'ils nommèrent Richard et Gabriel. La vie semblait donc réussir à Kurt : mari et père heureux, il préparait aussi vaguement la campagne municipale, puisqu'il était sûr de l'emporter en étant le seul candidat. Caedes fit cependant éclater la Fronde, et malgré ses grands projets et ses alliances tissées et très vite rompues, la Champagne fut envahie et Reims tomba… Tsarine mourut en donnant naissance à un enfant mort-né, et Caedes fut tué dans les cachots de Paris… Kurt était élu maire cette funeste nuit, après avoir vu le Duc une dernière fois se recueillir quelques instants devant ses deux petits-enfants, et dès le lendemain, il voyait débarquer les Artésiens et leurs alliés, bien heureux d'avoir fait tomber à genoux la Champagne et pris leur revanche sur Compiègne. Fort heureusement, ces troubles cessèrent bien vite, et la vie champenoise, sous clémence royale (mais au prix fort coûteux en liberté) put reprendre son cours.

Le mandat de Kurt à Clermont fut tout au plus ordinaire. Il découvrit et se perfectionna dans tous les rouages de la politique, et la gestion tant de l'économie, que de la sécurité ou de la communication. Comme ses prédécesseurs, il continua à former les générations futures, et en particulier sa Conseillère au Commerce Ylalang, son Adjointe Kahlan, ou son Conseiller à l'Animation Gnompom. Son mandat de maire lui permit aussi de se faire connaître d'abord par les autres maires, mais aussi par les instances du duché, qu'il apprit à maîtriser, en particulier l'outil essentiel qu'est le Codex, et le Conseil Economique Champenois. Enfin, il sut également grâce à cela quelle charge de travail représente exactement cette responsabilité en Champagne, et put ainsi en tenir compte dans le futur.

Il laissa donc sa place de maire au bout d'un unique mandat à Ylalang, et se concentra sur d'autres horizons. Il continua, comme à son habitude, à s'intéresser de près à la mairie Clermontoise, en restant la plupart du temps Conseiller au Commerce, mais il commença également à s'intéresser à la situation autour de Clermont. Au Domaine Royal par exemple, que la Fronde avait considérablement agrandi, et qui commençait à se bâtir et à se donner des institutions. Aux Artésiens également, pour qui il ne cessait de nourrir un sentiment de revanche, et qui le fit appartenir un temps à l'Ordre d'Hermès fondé par Hurricane (ce qui ironiquement fit que les premières élections ducales où Kurt se présenta furent en Artois, dans la liste-piège d'Hurri…). Aux Champenois alentour, et aux Compiégnois en particulier, avec qui les échanges sont toujours très importants, étant la ville de passage obligatoire pour aller à Clermont, mais aussi à Sainte-Ménéhould, où Motor allait se faire élire maire.

Mais il était surtout et avant tout Clermontois : il avait retrouvé là une nouvelle génération qui valait largement celle qu'il avait connue à ses débuts, et les noms de tous sont trop nombreux pour être énumérés… Balancé de lustres, courses de cochons, jeux Clermontiques, soule, où Kurt se fit remarquer pour marquer 3 buts en 4 matchs, un record encore jamais battu en Champagne… Clermont connaissait une période dorée, concrétisée par l'élection au poste de Duchesse de Matt, et aux postes de conseillers d'Hurricane, d'Ylalang et de Boulius pendant le même mandat

La crise hoolique, sous le mandat d'Olaf, permis à Kurt de faire ses premières armes sur la gargote, de rencontrer les orateurs de tous horizons, et de s'y confronter. Il prit résolument parti pour le pouvoir ducal, et contre les révoltés de Ste Ménéhould, et eut des débats quelquefois houleux avec les défenseurs adversaires. Il ne prit cependant pas part à toutes les actions armées contre la ville, ayant toujours refusé de prendre l'habit des Loups pour garder au maximum sa liberté d'agir. Pendant le mandat de Dotch, il continua à débattre en gargote et ailleurs sur tous les sujets, et en particulier certains qui allaient devenir des plus virulents : la montée en puissance du pouvoir royal face au pouvoir ducal, et le sort des Bretons, qui venaient de repousser une première attaque royale : la politique champenoise ne pouvait plus se comprendre sans regarder vers Paris.

Un évènement ayant une portée considérable dans la vie de Kurt eu lieu également pour Kurt : lors d'une excursion de pour aller chercher du poisson, des Clermontois avaient convaincu une jeune ménéhildienne de venir habiter à Clermont. Kurt se dévoua pour la conduire et éviter ainsi qu'elle ne se perde : il rencontra ainsi Oksana, et leur amitié prit naissance dès ce jour-là, pour ne jamais cesser. Un autre événement eut lieu également : il se rendit pour la dernière fois sur les bords du Rhin. Son oncle venait de rendre l'âme, et l'ostracisme sur sa tête avait été levé. Cependant, après avoir discuté rapidement avec son cousin, il lui laissa le pouvoir : son cœur, et son futur, était désormais en Champagne, les querelles bavaroises appartenaient irrémédiablement à son passé.

Enfin, pour la première fois en Champagne, le système de liste unique allait disparaître : trois listes se présentèrent pour succéder à Dotch, et Kurt, ayant reçu des propositions de la part de deux têtes de liste, choisit la liste de SanAntonio d'Appérault, qui lui offrit la deuxième place. Kurt réfléchit donc à ce qu'il pourrait développer, et trouva son domaine de prédilection : la communication. Malgré l'échec total de la liste (20 % des voix, et seulement 2 sièges de conseillers), il put devenir Porte Parole avec l'accord de la Duchesse élue Amarie, et mit en place son plan pour redynamiser les Courriers de Champagne, et pour redonner un sens à la fonction de Porte Parole, laissée depuis longtemps au conseiller le moins actif ou le moins expérimenté.

Ce conseil fut pour lui une expérience très enrichissante, et à travers les courriers, il put découvrir toute la Champagne, mais il découvrit à quel point les coups pleuvaient au sommet… Il en avait déjà fait l'expérience à travers le mandat de sa sœur, et il le voyait avec Amarie… Il gagna la confiance de la Duchesse, et essaya de lui rester loyal tout le long du mandat, malgré les trahisons et manipulations d'Hurricane, les coups de colère de Manouella, en réponse aux critiques de SanAntonio… Kurt essaya au milieu de tout ça de rester le plus neutre et intègre possible, même si ce fut loin d'être évident…

C'est pendant son premier mandat également qu'un voyage allait modifier considérablement sa vie. Il s'éloignait de plus en plus de sa femme Pétillante, jusqu'à ne presque plus la voir au fil du temps… Lors d'un voyage à Varennes, il rentra en compagnie d'une jeune femme qu'il avait croisé à Clermont à de nombreuses reprises, et à Reims également, puisqu'elle était une de ses Courriers, mais qu'il vit cette fois-ci avec d'autres yeux… Elle était complètement épuisée par la route et il se proposa de la porter : ils voyagèrent ainsi toute une nuit… Et au réveil, le cœur de Kurt avait changé…. Ange_Aylla venait d'y faire son entrée.

Enfin, vinrent les élections suivantes, qui loin de mettre un coup d'arrêt à toutes les querelles intestinales, les développèrent encore plus. Deux listes uniquement, mais les affrontements étaient encore plus virulents et conduisirent à l'arrestation et la mort d'Amarie, et 6 tours de scrutin pour choisir un Duc, vu que les deux listes n'avaient pu se départager et avaient 6 conseillers chacune… Enfin, Bebilith fut nommé Duc, et il confia à Kurt, son Porte Parole, la charge nouvelle de Vice-Duc : ca serait lui qui pourrait le remplacer en cas d'absence. Kurt se retrouvait ainsi pour la première fois investi d'une partie conséquente du pouvoir ducal champenois….

Partie 3 : Le retour d'un Duc

Kurt dût être un des seuls à avoir l'utilité de la charge de Vice-Duc… La présence de [[Bebilith]@ au conseil étant des plus restreintes, et le Duc fut trouvé mort au milieu du mandat… Ce qui n'arrangea pas le climat délétère du conseil, les conflits entre les deux listes ayant continué bien longtemps après les élections. Kurt laissa cependant à celui qu'il estimait plus capable que lui la place de Duc, et ainsi Melani devint régent de Champagne, et régla une fois pour toutes le cas de Berthier. Le calme revint après la disparition de ce conseiller trop turbulent, et Kurt se consacra à achever son travail auprès des courriers, et préparer le futur.
Il est indéniable que les Courriers gagnèrent en réputation et en crédibilité, autant au niveau du Duché que dans les villes ou ils résidaient. De même, après Kurt, le poste de Porte-Parole avait retrouvé une certaine importance au conseil, et était presque devenu un adjoint au Duc : pour se donner une idée, Kurt donna aux courriers, pendant le mandat d'Amarie, prés de 60 communications à faire, de tous les ordres. Quand au futur, il s'était décidé à son tour à se présenter aux ducales, le temps passé à remplacer Bébilith l'ayant convaincu de ses capacités à devenir Duc. Il s'entoura de ses fidèles, les gens qu'il avait connu à Clermont, et qui étaient avec lui au conseil aux postes clés : Gnompom au commerce, Oksana à la Prévôté.

La fin du mandat de Mélani fut beaucoup plus calme, même si le premier regret de Kurt vint du fait qu'il ne put recevoir de terres, à cause du statut de régent. Il se consola avec le titre que la Reyne en personne lui octroya, celui d'écuyer de l'Ordre de St Louis, devenu par la suite de St Ouen ou de l'Etoile. Car ce mandat lui permis également de rencontrer sa souveraine, sa Majesté la Reyne Catherine Victoire de France, ce qui aura également son importance. Pendant ce mandat, Kurt avait également accédé à la noblesse, par la grâce d'Alsbo de l'Epine : celui-ci était devenu son suzerain, et lui avait octroyé une partie de ses terres : Kurt était désormais Seigneur de Brizeaux.

Enfin, toutes ces bases posées, les élections eurent lieu, réunissant cette fois le chiffre record de 4 listes. Les débats portèrent cette fois-ci énormément sur l'appartenance de la Champagne au Domaine Royal, leitmotiv des anti-DR. Le résultat final eut cependant un goût très amer pour Kurt : il n'obtint que deux sièges, autant que les Hools, alors que les Anti-Domaine Royal prennaient 4 sièges, autant que la liste de l'ancienne duchesse Dotch.

Cependant, un coup de théâtre retentit alors en Champagne : l'habileté à négocier de Gnompom fit décider les anti-DR à voter pour lui, et il se retrouva élu Duc de Champagne, avec seulement 1/5 des voix en sa faveur initialement. Gnompom au commerce, Oksana, qui n'était même pas dans les douze conseillers, à la Prévôté après avoir écarté le conseiller élu en l'accusant d'incompétence, Amro en tant Chambellan, et Ylalang en tant que Chambellan.

Ce premier mandat fut cependant marqué par le nombre terrible d'absences et de démissions choisies ou forcées par ce motif… Seuls les deux postes économiques ne subirent pas ces aléas, ce qui se traduisit par une explosion des ressources monétaires champenoises. Tous les autres postes subirent une stagnation ou une régression, due à la valse continue des conseillers. L'avantage fut la totale absence d'opposition au sein du conseil, tous les conseillers présents s'unissant pour colmater les brèches causées par les absents : Dotch fut par là une conseillère admirable, cumulant jusqu'à 3 postes, et étant passés par pratiquement tous ceux qu'elle n'avait jamais occupé jusqu'alors. Des 4 anti-DR, il ne restait plus que Sylverlea, des 2 Hools plus que Tristianna, et il parvint à conserver ses liens d'amitié avec la première, et en développer avec la seconde.

Ce mandat fut aussi l'occasion de se rapprocher de la Reyne : il développa avec cette jeune femme Champenoise une amitié profonde, faite de respect mutuel et de tendresse : tous deux avaient à gérer une énorme structure, et des milliers de personnes dépendaient chaque jour de leurs décisions. Leur amitié leur permit de travailler main dans la main, souverain et suzerain, pour le bien de la Champagne, mais aussi de se ménager des pauses entre leurs nombreuses obligations : de longues discutions et des moments de calme purent ainsi avoir lieu dans des clairières à Valois ou à Reims, sur les remparts de château, ou même dans ses pièces les plus reculées…

L'action de Kurt pendant son mandat fut donc de maintenir le conseil soudé malgré les changements, et de faire retrouver une union de la Champagne : après son mandat, ni Hools ni Anti-Dr ne menaçaient plus son intégrité. Son mandat lui coûta cependant une amie : peu avant les élections, celle-ci vint décéder dans sa taverne à Clermont, lui causant un profond chagrin. La guerre franco-bretonne fut également un problème qu'il eut à gérer, en particulier l'absence d'une grande partie des Loups, et de la grogne qui monta à la fois de ceux qui étaient loin de leur demeure, et ceux à qui les soldats manquaient.

Les nouvelles élections furent bien moins houleuses que précédemment : seules trois listes se présentèrent, celle d'Ylalang, qui représentait essentiellement la noblesse de Champagne, celle de Tomsz, qui venait de créer le parti rose, et voulait représenter la démocratie et l'ouverture aux Champenois les plus divers, et celle de Kurt, qui dans la droite ligne de son action au conseil, la nomma 'Ekipakurt', qui pour faire contrepoids aux roses, se baptisa liste bleue.

Cette fois-ci, et pour la première fois, ces élections furent un succès, et la liste menée par Kurt termina première…. Mais l'écart des voix trop peu important donna à chaque formation 4 conseillers, et une fois encore, les négociations fut utile pour que les roses acceptent de redonner le poste de Duc à Kurt : celui-ci put s'enorgueillir d'être le premier depuis Caedes à avoir été réélu à ce poste.

Mais sa réélection ne se fit pas sans mal, et les transformations du pouvoir commencèrent à se faire sentir : le pouvoir est corrosif pour l'âme humaine, et celle de Kurt n'y échappa pas. Il s'éloignait petit à petit d' Aylla, et de toute la communauté Clermontoise, en se concentrant plus qu'essentiellement sur Reims et sur Paris : il put en effet lors de son deuxième mandat agir sur la scène du domaine royal, ayant maitrisé les rouages de la gestion champenoise. Aidé de la Duchesse Kirah de Normandie, il tenta de revitaliser le Conseil du Domaine Royal avec de nombreuses idées jetées, travaillées et discutées. Son amitié avec la Reyne se renforça également, et il put comme à son habitude compter sur ses fidèles au conseil : seul Gnom était parti, remplacé par sa disciple Mirakira. Les autres postes-clé étaient toujours aussi verrouillés, et Kurt contrôlait tout ce dont il avait besoin.

L'action dont il fut le plus fier pendant ce mandat fut l'action du Comité des Fêtes. Mise en place par l'ancienne Hool Shandra pendant son premier mandat, celui-ci se développa fortement et enchanta de nombreux Champenois : un tournoi de soule fut organisé, des animations eurent lieu dans toute la Champagne, et une battue fut même organisée dans le fief de Kurt, à Brizeaux, où il manqua de se faire assassiner à plusieurs reprises….

Enfin, à mi-mandat, son cœur lui joua à nouveau un tour : alors qu'il aidait Oksana à prendre sa succession, ayant décidé qu'il avait besoin de pause après ce mandat de Duc, il rencontra dans les couloirs de sa Prévôte une Langroise du nom de Delvine, qu'il avait croisé régulièrement pendant ses campagnes ducales, mais jamais sans s'y intéresser de près… Emerveillé par les qualités qu'il y découvrit, il décida d'en faire l'héritière de son système de gouvernement… et dans le même temps, une relation amoureuse s'installa dans son cœur… Il y perdit ses derniers appuis.

Partie 4 : la fin

Placée en fond de liste, il suivit de loin l'élection d'Oksana, bien qu'elle réussisse à terminer en première place et se faire élire Duchesse dans la foulée. Il parvint à obtenir de l'Hérauderie les terres de Brienne : Kurt réalisait une partie de ses rêves et devenait Duc à vie. Il devint également Commandeur de l'Ordre de Mathusalem, et lorgnait sur une place de Grand Croix. Sa rencontre avec Delvine avait cependant brisé quelque chose dans son amitié avec Oksana, qui jamais ne put se reconstruire… Sa relation rendue publique brisa le cœur d'Aylla, et lui fit retourner contre lui la plupart des Clermontois, excepté peut-être son écuyer Xzibit… Clermont, sa ville pour qui il avait tant donné, ne représentait alors plus rien pour lui, et il n'y résidait presque plus… Son amitié avec le Vicomte de Melun était depuis longtemps oubliée, bien que Kurt lui ait laissé le poste de Grand Maitre de Mathusalem, de même que son amitié avec Ylalang… Gnompom, son soutien de toujours, avait disparu. La Reyne avait quitté la Champagne pour un tour de France, et ne devait pas y revenir du vivant de Kurt…

Et pourtant Kurt continuait à espérer que tout ce qu'il avait fait n'était pas en vain. Les longues discutions avec sa nouvelle élève occupaient la plupart de ses journées, et les débats en gargote, le plus souvent sur la situation bretonne, en occupaient une autre. Il abandonna totalement Oksana à son poste, et monta sa propre liste, en récupérant les éléments les plus disparates qui lui étaient restés fidèles, dépensant ses derniers deniers dans sa 6ème campagne ducale d'affilée, la 3ème en tant que tête de liste. Echec, il finit avec près d'un 1/3 des voix, mais tous les rêves qu'il avait bâtis s'écroulèrent : jamais la Champagne ne voudrait de Delvine comme Duchesse, jamais il ne pourrait obtenir le manteau de Pair qu'il convoitait à présent, jamais il ne pourrait égaler Caedes le lion, tant en réputation qu'en nombre de mandats, et jamais il ne pourrait retrouver l'aura qu'il avait à sa première élection, et encore moins son innocence… L'espoir de voir les Champenois plébisciter sa politique bleue s'envola également…

Son dernier rêve partit en fumée quand Delvine retourna auprès de son fiancé, et laissa Kurt seul sur la route d'Argonne, qui devait le ramener à Clermont… Une troupe de brigands brisèrent son corps, et malgré tous les soins octroyés à Argonne par dame Quasi et Mélissande, il ne put guérir. Il put cependant recevoir Pétillante, avec qui il se réconcilia enfin, et se pardonnèrent mutuellement, Mirakira, qui lui apporta le pardon d'Oksana et l'espoir d'un futur bleu, et Aylla et sa filleule, avec qui il fit la paix… Il mourut quelques heures plus tard, sans même avoir eu le temps de voir une dernière fois ses fils… _________________

Soirée des 3 ans des RR