Melun

De Wiki de l'histoire HRP des RR.


Sommaire

Histoire dans les Royaumes Renaissants

La Baronnie de Melun

L’Histoire de Melun commence à une époque où la hérauderie royale n’existait pas encore. A ce moment là, le nombre de provinces était très réduit, il s’agissait des premiers mandats en tant que Duc de Champagne de Caedes. La tradition, en Champagne, comme dans d’autres provinces, voulait qu’au début du mandat, les onze conseillers reçoivent une baronnie du duché de Champagne, baronnie qu’ils conservaient durant la durée de leur carrière au sein du conseil, la charge de conseiller étant anoblissante. La perte de la charge, suite à un départ du conseil, signifie une perte du titre, sauf ceux qui avaient fait preuve d’un dévouement exceptionnel pour le duché. La Baronnie de Melun fut l’une des Baronnies disponible pour les conseillers de Champagne, à côté par exemple des baronnies de Provins, Chalons, Barrois, Cauroy, Epernay, etc.

Le premier conseiller à avoir reçut la Baronnie de Melun fut le capitaine Scinarf, premier capitaine du règne du Duc Caedes (4 juin - 3 août 2005).

Le second conseiller à avoir reçut la Baronnie de Melun fut le juge Négus, second juge du règne du Duc Caedes (3 août - 2 octobre 2005) Au cours de ce mandat ducal, la hérauderie royale se mit en place. Les anoblissements furent donc validés et reconnus comme tels par le royaume de France. Le juge Négus rendit sa charge en fin de mandat, et conserva donc sa baronnie, comme les autres conseillers ducaux de l’époque. Un mois plus tard, le second baron de Melun s’éteignit, et la baronnie revint dans les fiefs attribuables du duché de Champagne.

La Vicomté de Melun

La Fronde était terminée. La Champagne, ajoutée au Domaine Royal, avait trouvé un nouveau dirigeant pour remplacer feu Caedes en la personne de Ricoh d’Appérault, Baron de Barrois, ancien proche conseiller du Duc Caedes. Voyant son mandat de Duc approcher de son terme, et comme souvent les régnants le font, il décida d’anoblir plusieurs conseillers qui avaient bien remplit leur office. Les terres de Melun, érigées en vicomté, furent ainsi attribuées au cadet du Duc, le Baron SanAntonio d’Appérault, qui devint ainsi Vicomte, après validation par la hérauderie royale et son premier roy d’armes, Jehan de Volpilhat.

Blasonnement

Blason

D'azur semé de fleurs de lys d'or au château donjonné, le donjon crénelé de cinq pièces et couvert, le tout d'argent, maçonné de sable et ouvert du champ, brochant sur le semé


Devise et cris

  • Devise de la ville : Fida Muris Usque Ad Mures (Fidèle aux murs jusqu'au dernier muridé)
  • Cri des vicomtes de Melun : A Moi Melun !


Liens

Liens liés aux Royaumes Renaissants

Melun et son Histoire

Soirée des 3 ans des RR