Milamber

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar

Feu Milamber de Lasteyrie, dict Milamber987, Baron de Mervans, Seigneur de Meyssac, de Maillé et de Sauviat-Sur-Vige. Mort le 19 Décembre 1455. Époux de la belle Baronne de Mervans, Juliette Lambelin d'Harles. Père de la petite Aliénor de Lasteyrie. Frère du Comte Ursin de Lasteyrie et de Sabinette. Filleul de Annlor et Ursin. Vassal de Ursin et Morgwen. Patricien de l'Ordre du Grand Couvain.


Sommaire

Charges actuelles

  • Assis à la table d'Aristote et du Seigneur avec ses amis, Mgr Tony et la Comtesse Bubu.
  • Veille sur sa famille et ses amis.
  • Fabrique une balançoire... sera là au crépuscule.

Biographie

Aux origines (avant les RRs)

Milamber est né de parents artistes de cirque... ou du moins membres d'un cirque ambulant qui faisait le tour du royaume à la recherche d'un village pour donner leur spectacle... Leur rêve aurait été de fonder une école de cirque mais ils n'en eurent pas l'occasion car ce qui devait arriver à force de rester sur les chemins ils furent attaqués et tués par des brigands...

Milamber avait 14 ans.

Milamber parvint à s'enfuir et intégrer une autre troupe... de lanceur de couteaux à troubadour il passa par tous les métiers et tous les "arts des chemins" comme les appelait son père.

Un beau jour qu'il se faisait soigner après avoir été attaqué par des brigands et les avoir repoussés il se mit en tête de s'installer, de se sédentariser et de prendre le temps de vivre.

Milamber a 26 ans.

C'est ainsi qu'il s'arrêta à la ville suivante : Tulle. c'est ici que Milamber s'est installé et qu'il va tenter de vivre.

C'était le 18 Avril 1453 Après avoir quitté sa troupe dont le chef lui offrit une petite bourse et beaucoup de courage, il se mit à chercher une taverne afin de rencontrer des gens et de savoir où vivre...

Débuts à Tulle et en Limousin

Milamber entra donc dans la taverne bienommée "Chez l'Alsacienne" tenue par les blondes Baeckoeffe et Annlor. Ainsi il fit la connaissance de ces deux incontournables piliers de taverne mais aussi du maire et troll-époux d'Annlor.

Fin avril, Milamber fut accueilli au conseil municipal où il prit la charge de l'agriculture et des élevages, puis du commerce extérieur. A ce moment, l'histoire purement tulliste cesse avec mon entrée à la fin mai au Cabinet des Avocats du Dragon dont le Bâtonnier George le Poilu est un de ses proches amis. Début également de la carrière diplomatique de Milamber avec son accession à la charge d'Ambassadeur du Limousin et de la Marche pour le Duché d'Alençon.

Fin Septembre, première entrée au Conseil Comtal sur la liste DEL menée par Ursin, ami qui se révèlera être son frère biologique. Lors de la répartition des postes, on lui attribue le poste de Chambellan. Durant ce mandat, l'idée avortée d'une chambre royale des chambellans de France est apportée par le Milamber et Nicotortue. Elle ne passera pas le conseil des Grands Feudataires mais imprimera définitivement un sentiment important de diplomate en Milamber, privilégiant toujours la paix et la discussion à la guerre et au conflit. C'est aussi au cours de ces deux mois que le Traité d'lliance Centre, dit des Puissances et de la Stabilité du Centre, entre les Duchés et Comtés suivants: Comté du Limousin et de la Marche, Comté du Poitou, Duché de Touraine, Comté du Périgord et de l'Angoumois, Duché du Bourbonnais Auvergne est signé. Ainsi naît la nouvelle Alliance du Centre. Milamber en sera un des grands défenseurs jusqu'à ce que la déchéance de celle-ci la fasse se détourner de ses valeurs premières : Stabilité de la Région Centre, Paix et Fidélité au Roy et de ce fait à la Couronne.

Changement d'ordre et de vie

C'est à la fin de ce mandat, où Nicotortue de Brassac fut Comte que Milamber fut ennobli et reçu comme fief la Seigneurie de Meyssac. Novembre et une nouvelle campagne électorale. Lors de celle-ci, Milamber rejoint à nouveau son frère. Quatre listes sont en lice pour obtenir la majorité. DEL - Avenir, liste menée à nouveau par Ursin est encore en tête avec 4 sièges. Cependant, DEDALE et Renaissance, deux listes du même mouvement/parti Renaissance ont obtenu 5 sièges (3 et 2 respectivement). L'alliance de DEL - Avenir avec la liste emmenée par la Comtesse Nebisa permet à Ursin d'accéder au trône comtal. Milamber, lui, obtient le siège de Juge, souhaitant s'orienter vers la justice plus intensément. Lors de ce mandat, Milamber est actif au niveau de la justice RP, travaillant également sur une amélioration du codex partie justice et de la vitesse de celle-ci, publiant une batterie précise de statistiques.

A la fin Janvier, deux nouveaux évènements : sa candidature à la Cour d'Appel est retenue et il est ainsi nommé Procureur Adjoint à la Cour d'Appel Royale ; par ailleurs, la Duchesse Morgwen, alors Héraut ès Généalogie le prend comme Poursuivant d'Armes. La Damoiselle Aredhel est nommée Intendante de Meyssac. Nouvelle campagne et nouvelles élections comtales. Pour la deuxième fois consécutive la liste DEL - Avenir menée par Ursin arrive en tête. Une coalition se met cependant en place sur le thème « tout sauf Ursin » et Rochegarde est élu Comte. Les quatre élus DEL - Avenir seront restés fidèles jusqu’au bout votant sans concertation pour la tête de liste. Retour au Pavillon des Émissaires et au poste de Chambellan. Ce mandat fut très mitigé pour Milamber et il ne restera pas comme mémorable, ou plutôt pour sa fadeur.

A la suite de ce mandat jugé désastreux par certains pour Milamber, celui-ci décidera de ne pas se représenter ainsi devant les électeurs. Il part donc en voyage, Berry, Touraine, Bourgogne, Bourbonnais-Auvergne seront ses destinations. Il y fait la rencontre de Monseigneur Tony de Clérel, ami de sa future épouse Juliette et visite ses amis, George le Poilu, Morgwen et Themisladouce.

Deux mois plus tard, il revient en prenant la seconde place de la liste du Comte Koyote. La liste fait un faible score en raison principalement de son orientation pro-nobiliaire mais il est de nouveau élu et reprend la place de Juge. Il y a beaucoup de retard à rattraper et il parviendra à l'issue de son mandat à remettre la partie verdict en état de marche. Il est également nommé à la Hérauderie au poste de généalogiste et prend le nom héraldique de Phylogène.

C'est ainsi que Milamber choisit lors des élections de Mai 1455 de prendre la tête d'une liste. Cette liste, arrivée seconde ne parvient pas à obtenir le trône comtal mais à la suite de l'élection de Hasdrupal à la place de Comte du Limousin et de la Marche, Milamber est nommé Chancelier de l'Hostel du Comte (Vice-Comte et Régent nommé). Il sera le seul et unique Chancelier, poste abandonné lors de sa démission forcée pour cause de maladie. Encore atteint d'une maladie longue et fatiguante, il se marrie avec Juliette Lambelin d'Harles, le 3 septembre 1455 à Etroyes. Mgr Altho officia pour les noces.

Après avoir annoncé son retrait de la vie politique limousine lors de l'allégeance à Hasdrupal, il quitte le Limousin et rejoint la Bourgogne où son épouse Juliette est Connétable. Lors de son arrivée sur le sol bourguignon sont déclenchés les Évènements de Dijon, avec la chute du château, pris par des compagnies de brigands. Il participe donc activement à la lutte menée par la Princesse Armoria, le Baron Gaborn et son épouse Juliette. Le chateau repris, il revient en Limousin afin d'aider à la constitution d'une liste d'opposition à la vision Renaissance. C'est ainsi qu'il en prendra la tête, secondé par la Comtesse Nebisa. Sa liste ayant réuni la majorité des suffrages et ayant obtenu 5 sièges, il ne sera malgré tout pas élu Comte du Limousin et de la Marche au profit du Seigneur Dragonet de Saint-Amant-le-Petit. Après des discussions longues, il accepte de prendre le poste de Commissaire aux Mines pour aider son Comté, but premier de sa candidature. Il fut également Procureur Général du Roy en Novembre et Décembre. Il meurt le 19 Décembre, touché par un étai d'une mine limousine lors d'un accident. Il laisse une petite Aliénor, née le 30 Novembre 1455.


Devise et Blason

Mellius praevenire est quam sanare. (Mieux vaut prévenir que guérir.)

Mil31.png

Blasonnement complet : Écartelé : en I, de gueules à l'aigle éployée d'or, armée et membrée d'azur ; en II, d'or aux 3 fasces ondées de gueules, au chef d'azur semé de 3 étoiles du champ ; en III, écartelé : en 1 et 4, d'azur aux deux clefs en sautoir, l'une d'or et l'autre d'argent, chapé d'or ; en 2,3, de gueules au cep de vigne d'argent, feuillé de sinople et pampré de naturel ; en IV, de gueules au chevron d'argent accompagné de 3 coquilles d'or ; sur-le-tout : mi-parti : en 1, d'argent à la croix de Malte de sable ; en 2, de sable à l'aigle éployée, regardant à senestre, d'or.


Blasonnement résumé : Écartelé : en I, de Mervans ; en II, de Meyssac ; en III, écartelé : en 1 et 4, d'Etroyes ; en 2,3, de Sauviat-Sur-Vige ; en IV, de Maillé ; sur-le-tout : mi-parti : en 1, de l'Hospital ; en 2, de Lasteyrie.


Chronologie

Précédé par Milamber Suivi par
Belgian
Procca.jpg
Procca.jpg

Procureur Général du Roy
(11/1455 à 12/1455)
Ursin
Soirée des 3 ans des RR