Patriciens

De Wiki de l'histoire HRP des RR.


Sommaire

Présentation et historique

Un des logos d'origine

Crée en octobre 1450, l'association " Les Patriciens " était à l'origine un cercle de réflexion sur l'avenir de l'Artois. Il regroupait des citoyens respectables et influents animés d'un profond désir de faire connaître la prospérité à la province et au Royaume.

Le but des Patriciens était de soutenir par tous les moyens légaux et humains les sujets du Roi afin qu'ils accèdent au bonheur et au confort, ainsi qu'oeuvrer afin de faire avancer le droits et les institutions. Leur activité politique originelle était de soutenir tel ou tel candidat, sans en lancer sous une étiquette propre.

A partir de la séparation de la Champagne de l'Artois, puis du développement des provinces, ce cercle devint un parti politique. Le premier parti du royaume.
La première expérience fut menée à Clermont en Champagne, où le premier conseil municipal vit le jour, fruit des idées novatrices de ce groupe. Puis ce fut un succès aux élections ducales en Champagne. Les Patriciens présentèrent régulièrement des candidats aux élections afin que leurs idées humanistes et aristotéliciennes profitent au plus grand nombre. Mais peu enclins à prendre une dimension nationale, les Patriciens préférèrent reprendre leur forme de cercle de réflexion. Les membres désireux de poursuivre une carrière politique intégrèrent le PARS.

Il demeure de cette expérience de nombreux prolongements. La plupart des institutions actuelles furent conçues au sein de ce groupe, qui par sa force de proposition influença profondément la voie qui prit le Royaume. Très écoutés du Roi Lévan II, les Patriciens inspirèrent nombre d'innovations institutionnelles, techniques et politiques.


Les Réalisations et Projets

Le conseil municipal

Ce fut leur projet fondateur, celui de la participation des citoyens et des guildes à la vie des villages. Certes il leur fut reproché à raison les difficultés de mise en forme. Celles-ci étaient inévitables. Et nous avons la joie de voir nos villages actuels disposer de conseils représentatifs et efficaces.

Dans le projet initial, le Conseil (des échevins selon le terme proposé alors) devait regrouper les membres du parti du maire élu, notamment avec des adjoints, et des membres de l’opposition issus des élections, selon un principe de majorité/minorité. Sont conviés au conseil des représentant des corporations, coopératives et guildes. Tout citoyen pouvait faire appel à un conseiller pour faire passer une motion au conseil. Ce système était proche du peuple, le représentait et devait de lui rendre des comptes régulièrement. Mais la pratique fit, que ce modèle fut peu praticable. Et ce fut la forme de conseils désignés par le maire qui l'emporta.

La personne morale.

Ceci fut leur cheval de bataille, droit collectif qui ne fut jamais accordé. La personne morale pour rappel, doit nous permettre d'incarner dans nos villes : banques et guildes. Ceci afin de rendre possibles les échanges financiers nécessaires à notre croissance, que ce soit par l'argent (pret) ou les échanges de biens dans les guildes (pour les ventes en gros et la stabilité des prix).

Les Grands Travaux.

Les Praticiens proposèrent les premiers de mettre en place des travaux civils, religieux et militaires pour augmenter encore la spécificité de chaque ville, et pour apporter des améliorations dans chacun de ces domaines de la vie des provinces. Les conséquences étant toujours bénéfiques à tous, sauf pour le cas de travaux civils particuliers (pour les guildes)

La terre.

C’est la mobilité et la valeur fondamentale (ainsi que marchande) de la terre dont il est ici question. Les Patriciens avaient envisagé la revente des terres, l’accès à la noblesse par l’acquisition de terres, le rôle des terres communales.

La communication municipale pour tous.

C'est à la demande pressante de ce cercle que les municipalités peuvent afficher des annonces et écrire aux habitants.


Les Corporations

Les Patriciens furent à l'origine de l'idée de formation de corporations de métier pour les artisans. Certaines personnalités bien connues fondèrent ces mêmes corporations, mais on oublie que l'idée originale fut patricienne.

Fut aussi évoqué une loterie comtale : pour un tarif modique pouvoir gagner de belles sommes ou des biens de valeur.


La Charte des Patriciens

Les mambres des µPatriciens s'engageaient à respecter certaines règles et valeurs.
Voila ce à quoi un membre devait s'engager:

M'EFFORCER de mériter une bonne réputation dans l'exercice de mes activités, qu'elles soient professionnelles ou privées.

RECHERCHER Le succès mais par des moyens loyaux et honnêtes.

ME RAPPELER que pour réussir il n'est pas nécessaire de nuire aux autres ou de leur porter préjudice.

CHAQUE FOIS que la correction de mes attitudes ou de mes actes est mise en doute, accepter de lever ce doute même au détriment de mes propres intérêts.

CONSIDERER que l'amitié est une fin et non un moyen.

GARDER toujours présentes à l'esprit mes obligations envers la communauté à laquelle j'appartiens et lui consacrer d'une manière désintéressée le maximum de mes possibilités matérielles, intellectuelles et morales.

VENIR en toutes circonstances, en aide à ceux de mes semblables qui se trouvent dans la détresse.

CRITIQUER avec modération et encourager avec générosité; construire et non détruire.

PARTICIPER activement au progrès moral, social et culturel de la communauté.

PROMOUVOIR les principes de bon gouvernement et de civisme.

UNIR les membres par des liens d'amitié, de bonne camaraderie et de compréhension mutuelle.

CREER un forum pour la pleine et libre discussion de tous les sujets d'intérêt général, sauf ceux de politique partisane et de religion sectaire.

ENCOURAGER la compétence professionnelle et le respect des principes moraux dans les relations d'affaires, sans avoir pour but de procurer des avantages financiers aux membres des Patriciens.


Tout membre des Patriciens s'engageait à respecter scrupuleusement l'ensemble des points évoqués dans la charte. Tout manquement exposait le contrevenant à des sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation.


Membres principaux

Membres fondateurs:
Ghet
Seeman
Kay
Alsbo

Membres historiques:
Adgy
Laurenzo
Benji
Foufy
Maya

Autres membres arrivée tardivement:
Volpone
Knightingale
Arnvald
Krocodile

Membres associés et sympathisants:
Korbn
Longjohnsilver
CMdT
Caedes
Biquette

Soirée des 3 ans des RR