Prise de Vannes

De Wiki de l'histoire HRP des RR.


Bataille de la guerre de Bretagne ayant opposé le 1er avril les Bretons aux armées dauphinoises et orléannaises à Vannes.

Informations générales
Date RP dimanche 1er avril 1455
Date HRP dimanche 1er avril 2007
Lieu Vannes
Issue Victoire Armée royale
Belligérants
Lyonnais-Dauphiné

Orléans

Bretagne




Sommaire

Le contexte

Fin mars une partie de l'ost orléannais menée par Rhân arrivant d'Angers que les armées royales avaient pris quelques semaines auparavant et les dauphinois de Strakastre arrivant du Poitou se rencontrent à Nantes à l'entrée de la Bretagne.


Le 30 mars elles se dirigent vers Rieux et tente une attaque mais celle-ci est repoussée par les Bretons qui avaient anticipé cette attaque depuis longtemps. Etant seulement une cinquantaine -4 lances orléannaises et une trentaine de dauphinois-, il fallait jouer sur l'élément de surprise pour espérer faire un coup d'éclat en attendant des renforts. Strakastre qui venait de remplacer le Connétable de France absent quelques jours décida d'aller avec les dauphinois du côté de Vannes. Rhân et les orléannais, toujours à l'affut d'un bon coup, les suivirent pour augmenter leurs chances de réussite et se concentrer sur une seule ville au lieu de s'éparpiller sur deux.


L'assaut

La journée suivante fut consacré à un discret déplacement des armées entre Rieux et Vannes. Celles-ci laissèrent croire à un renouvèlement de l'attaque sur Rieux le 31 puis le 1er par d'habiles artifices jusque dans la milieu de la journée du 1er avril. A ce moment là, les forces royalistes étaient devant Vannes et se préparaient à donner l'assaut.


La défense n'ayant pu se mettre en place à temps fut vite débordée par les assaut orléano-dauphinois qui conquérirent rapidement les murs de la ville avant d'entrer dans la mairie à la nuit tombée.


Au matin un dauphinois, messire Volverine fut nommé maire de la ville de Vannes.


La ville fut gardée jusqu'au 5 avril. Voyant qu'il n'y avait plus rien d'intéressant dans la ville, qui en elle-même ne présentait pas d'interêt, les armées royales se replièrent progressivement sur Rieux où se rassemblaient d'autres armées françaises, matant au passage les révoltes bretonnes et le 4 au soir, les dernières troupes quittèrent la ville, la laissant vide aux bretons.


Conséquence

La prise de Vannes est considéré comme le plus grand succès des armées francaise en Bretagne du fait qu'il fut le seul succès n'ayant pas nécessité des troupes gigantesques comme ce fut le cas à Angers et dans une moindre mesure à Rohan. De plus c'est le premier succès en Bretagne et il réussi à motiver des soldats qui commençaient à se lasser de la guerre qui se faisaient longue et monotone.


A cet occasion, le Grand Maitre de France de l'époque Juju fit chevalier de l'ordre royal de Saint-Ouen messire Strakastre en lui octroyant le fief de Savigny-sur-Orge.


Documents

« 02-04-2007 04:07 : Votre révolte a abouti ! Vous étiez un groupe nombreux contre un nombre important gardes. »


Proclamation du Connétable de France à cet occasion:

« Soldats du Royaume de France,


En ce jour où flotte sur Vannes la bannière fleurdelysée de notre Royaume, je tiens au nom du Roy, comme en mon nom propre à féliciter tous ceux qui furent de cette victoire.


Dès ce jour, en récompense du commandement brillant qu'il assura pour assurer cette première prise, messire Strakastre de Chasteauneuf-Sur-Isère et de Claveyson est fait Chevalier de l'ordre royal de Saint-Ouen, avec octroy des terres de Savigny dont il pourra porter les armes dès ce jour.


Que tous sache que la gratitude royale n'est pas un vain mot, et que si elle se manifeste aujourd'hui au profit de l'un de ses officiers les plus efficaces et loyaux, elle est pareillement grande envers chacun de ses soldats, et sera en des temps plus paisibles, concrète pour chacun d'entre eux.


Que tout ceux qui se trouvent loin de chez eux, depuis fort longtemps parfois, pour la défense des valeurs du Royaume de France sachent que sa Majesté n'en oubliera aucun. Cette guerre est longue, comme toutes faites de nombreuses veilles ennuyeuses, mais c'est hélas le lot de tout militaire.


Aujourd'hui, l'honneur est aux femmes et aux hommes du Lyonnais-Dauphiné et à celles et ceux d'Orléans.

Demain j'en suis sûr, il sera pour chaque soldat de France !

Hardi, gens de France !


Vinkolat de Gisors d'Orsay,

Connétable de France  »
Soirée des 3 ans des RR