Ryllas

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar
Avatar


Homme politique, homme d'Etat, avocat du Dragon à la Cour d'Appel Royale.

Commissaire aux mines (août 1455)

Procureur d'Anjou (août 1455)

Connétable d'Anjou ( septembre 1455)

Porte parole d'Anjou (avril 1456)

Juge d'Anjou (mai 1456 et septembre 1456)

Elu conseiller ducal de Bourgogne (janvier 1457)

Coms du Languedoc (10 décembre 1457 - 25 janvier 1458)



Sommaire

Coms du Languedoc déclaré félon à la Couronne royale le 20 janvier 1458

Nous, Lévan le Troisième, Roy de France de par la grâce divine,

à tous ceux qui le présent écrit liront et se feront lire, salut.

Nous tenons à rappeler que nous sommes au courant des opérations militaires se déroulant actuellement en Provence ; elles ne sont que la suite logique de la demande de protection faite en le Conseil des Grands Feudataires, et de la missive que nous avons envoyée à notre cousin l'Empereur. En tant que souverain de droit divin, et devant juste protection à nos sujets, nous ne saurions tolérer que l'ordre établi soit remis en cause, et que nos vassaux souffrent d'exactions impunies. Or, la situation géographique est telle que notre cousin n'a pas la même facilité d'intervention : aussi est-ce de bon gré que nous avons saisi l'opportunité de rétablir sa pleine autorité.

Par ailleurs, nous avons reçu divers témoignages et preuves des agissements du sieur Ryllas, en le Languedoc. Bien loin de prévenir son suzerain qu'une province étrangère et félonne à l'Empire avait fait connaître son intention d'annexer une partie du Royaume, il a au contraire prêté l'oreille à cette proposition. Le sieur Kristof, qui n'était pas allé jusque là, a été déclaré félon à la Couronne. De même, une alliance se dessinait, alliance ayant pour but de se rebeller tout à la fois contre le Royaume et l'Empire : encore une fois, contre l'ordre établi et voulu par Dieu. Nous attirons l'attention de notre Sainte Mère l'Eglise sur ce fait. Enfin, nous demandons aux services de la Surintendance et de la Grande Prévôté de France d'enquêter sur l'état des caisses du Comté du Languedoc, dont il semblerait que des valeurs aient disparu. Nous estimons en effet que le peuple languedocien a le droit de savoir ce qu'il est advenu du fruit de son labeur.

Par conséquent, nous déclarons le sieur Ryllas félon à la Couronne, avec pour conséquences l'autorisation par nous donnée à ce qu'il soit détrôné s'il refuse de laisser le trône du Languedoc, et le fait que les vassaux de la provinces soient libérés de toute obligation concernant celui qui était leur Comte.

Fait en le Louvre, le 20 de Janvier 1458, SMLIII




Dur labeur que la condition de Messie

Ryllas, Boniface Ryllas, messie du bon peuple de France, désigné homme le plus haï d'Anjou par les vielles familles angevines ne trouve grâce dans son peuple qu'aux yeux d'Andreia de Montjoie. Surnommé "l'incompétent" ou "l'ignorant" ou "la plaie" ou "l'arme de destruction massive" ou tout autre qualificatif parfaitement (dé)plaisant qui pourrait venir à l'esprit, il n'aime rien tant que se faire vilipender en place publique comme un exhutoire aux malheurs de la condition humaine. Sauvé néanmoins par une intelligence éclatante et une capacité d'analyse et d'esprit largement supérieure, qui le fait voguer à des altitudes rarement atteintes par le vulgum pecus lui permettant de côtoyer les esprits les plus brillants de ce siècle, il a participé activement à la guerre d'indépendance angevine qui a été perdue, à la guerre civile angevine dans les rangs de la Duchesse dite la Bien-aimée Smartfluid de Jurefacto qu'il a suivie en exil et a pris, par vengeance, une part extrêmement active au pourrissement complet du règne catastrophique de Tithieu Chandos de Penthièvre lors de son premier retour en Anjou ainsi qu'à la révolte qui chassa du pouvoir Patity de Chandos lors de son second retour en Anjou.

Il aime à se retirer de temps à autre dans quelques lieux tenus secrets afin d'y faire loisir de clerc et écrire le prochain tome de son retour en Anjou.

Procès

Champagne - Juillet 1455 : Accusé de trahison pour avoir attaqué l'Ost Champenois avec deux acolytes : relaxé


Champagne - juillet 1455 : Accusé de Trouble à l'Ordre Public pour ne pas avoir respecté la loi martiale : relaxé


Anjou - mai 1456 : condamné à une amende de 1 écu et des excuses publiques pour avoir diffamé un nobliot angevin en le traitant de traite :


Armagnac & Comminges - Juin/juillet 1456 : Condamné pour Trouble à l'Ordre Public pour ne pas avoir respecté un arrêté municipal de la ville d'Agen. Relaxé en appel.


Armagnac & Comminges - Juin/juillet 1456 : Condamné pour Escroquerie pour ne pas avoir respecté un arrêté municipal de la ville de Muret. Relaxé en appel.

Bourgogne - Février/mars 1457 : Condamné pour Haute Trahison à 3 jours de prison, 150 écus d'amende et banni pendant deux mois pour avoir tenté de prendre seul le château de Bourgogne. Appel en cours.



20 procès en tant qu'avocat dont 16 relaxes, 1 requalification de HT en Top, 1 requalification de trahison en Top, 1 condamnation pour trahison, 1 condamnation à la peine de mort^^

Citations

"Dieu réserve une attention particulière aux idiots, aux ivrognes et aux angevins" (août 1455)

"Le coeur du juste fleurit comme le palmier" (Janvier 1456)

"Vouloir la guerre, c'est vouloir la paix" (avril 1456)

"Il n'est de richesse qu'un homme, moi!" (juillet 1456)

Soirée des 3 ans des RR