SanAntonio

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar


Sommaire

Eléments de biographie

SanAntonio d'Appérault , fils d’Arnulf d'Appérault et de Suzanne de Rethondes. Vicomte de Meaux et de Melun, Chevalier de Justice de l’Ordre de l’Hospital de Saint-Jean de Jérusalem, Seigneur de Blessy, Commandeur Grand Maître de l'Ordre de Mathusalem.

Cadet de la lignée d'Appérault, il est né au domaine familial d'Offémont, siège de la seigneurie de son père Arnulf, où il grandit en compagnie de ses frère, Ricoh, l'aîné, et Amro, le benjamin. Privé très tôt de sa mère, morte en mettant au monde le dernier frère.

Uni par les liens sacré du mariage à Ayla, laquelle lui a donné deux enfants, Catherine Victoire, l’aînée, qu’il a donné en mariage au roi Lévan III de Normandie, et Louis Raphaël, le cadet, héritier de ses biens, qu’il maria à Marguerite de Volpilhat, fille de Jehan de Volpilhat, comte d’Urgel et feue Elissa Corteïs. Dans sa jeunesse, bien avant d'épouser Ayla, au cours d'une soirée particulière, sous le solstice d'été, il eut une liaison avec une fille de ferme, Melaine, au lieu dit de Champmarin. De cette union est née une fille, Siva de Champmarin ; ce lien de paternité fut longtemps tenu secret, pour protéger Siva, avant que la reconnaissance officielle de paternité n’ait lieu au mariage de Siva avec le baron Averos de Montmirail.

Fait baron de Donnemarie-Dontilly par Caedes, duc de Champagne ; fait vicomte de Melun par Ricoh d’Appérault, duc de Champagne ; fait vicomte de Donnemarie-Dontilly par Amarie, régente de Champagne ; vicomté de Donnemarie-Dontilly rendue en échange de la vicomté de Meaux (non historicité du fief de Donnemarie-Dontilly) sous le mandat de Kurt Wagner, duc de Champagne. Fait chevalier puis chevalier de justice de l’Ordre de l’Hospital de Saint-Jean de Jérusalem par feu Aragoth de la Tour Saint Arnault, premier Grand Maître de l’Ordre, pour son implication dans l’Ordre. Fait chevalier de Mathusalem par Caedes, fondateur et premier Grand Maître de l’Ordre ; fait commandeur par Ricoh, deuxième Grand Maître. Fait seigneur de Blessy par Deedlitt de Cassel, baronne d’Aire sur la Lys, au cours d’un échange de seigneurie, destiné à lier les familles Appérault et Cassel.

Cursus Honorum

Duché de Champagne

  • Ex-Conseiller du Peuple de Conflans-lès-Sens (mars à juin 2005)
  • Ex-Maire de Conflans-lès-Sens (2 mandats, août et septembre 2005)
  • Ex-Gardien du Peuple de Champagne (2 mandat, juin à septembre 2005)
  • Ex-Prévôt des Maréchaux de Champagne (2 mandats, d'octobre 2005 à janvier 2006)
  • Ex-Procureur de Champagne (1 mandat, mi février à mi avril 2006)
  • Ex-Chancelier des Etats-Généraux de Champagne (mi avril - mi juin 2006)
  • Ex-Chambellan de Champagne (mi juin - mi août 2006)
  • Ex-Connétable de Champagne (mi octobre - mi décembre 2006)
  • Ex-Juge de Champagne (Janvier 2007)
  • Ex-Ambassadeur en Languedoc (Avril - Août 2007)
  • Ex-Chancelier des Etats Généraux de Champagne (Août - Octobre 2007)
  • Troisième Grand Maître de l'Ordre de Mathusalem

Ordre de l’Hospital de Saint-Jean de Jérusalem

  • Ex-Bailli de Champagne
  • Ex-Pilier du Nord
  • Ex-Grand Bailli
  • Ex-Sénéchal
  • Ex-Grand Maître (janvier 2006)
  • Ex-Sénéchal
  • Commandeur de la commanderie du Plessis-Saint-Jean (Champagne)
  • Héraut de l'Ordre, dit Saint-Jean (depuis juin 2007)

Cour royale

  • Grand Veneur du Roy

Agence Acilion Presse (AAP)

  • Rédacteur de l'AAP
  • Rédacteur en chef de l'AAP

Sa vie, son œuvre

Avant-hier, l’Hospital

(à venir)

Hier, la Champagne

(à venir)

Aujourd’hui

Lassé de voir une succession de conseils ducaux inactifs, sauf pour se donner titres de complaisance ou un semblant de pouvoir au dépend du véritable seigneur des terres de Champagne, lassé du manque d’idées créatrices sérieuses, SanAntonio part sur les routes, pour un voyage à travers le royaume. Parti de Reims, en compagnie d’une amie, dame Sevria de Marbeuil, il projette de traverser une partie du royaume. Bourgogne, Dauphiné, Languedoc, Auvergne, Limousin, … Il y découvre la vie locale et, chose la plus marquante, la politesse des gens. Enfin, l’impolitesse. Des services de douane de chaque province, profondément agressifs et suspicieux, accueillant le cortège vicomtal de fort mauvaise façon. Un évenement qui fera beaucoup rire le vicomte sera son passage en Bourgogne. Alors que les services de la douane s’acharneront sur lui et sa compagne de route, deux personnes, une dame et un homme âgé, souhaitant tout savoir (d’où ils viennent, où ils vont, ce qu’ils font, ce qu’ils ont sur eux, ce qu’ils vont acheter, vendre, pendant leur séjour, etc.), les bourguignons verront leur capitale dijonnaise prise par une troupe de mercenaires non bourguignons, hérétiques pour la plupart, et qui ont put traverser la frontière sans tracas. « Bien fait pour eux » dira le vicomte, apprenant la nouvelle. Les mêmes événements se reproduiront à peu près de façon identique dans les autres provinces visitées, mais sans révolte.

En Limousin, une autre mésaventure fortement désagréable arrive au cortège. Une attaque de brigands. Deux rustres s’en prenant à deux personnes n’étant pas dans les meilleures dispositions pour se défendre. Laissé pour mort, il s’en sorti de peu, grâce aux bons soins promulgués en Limousin. En convalescence à Guéret, il attend de pouvoir être en état de voyager pour rentrer se reposer en son château meldois, mais cette attaque laissera des marques profondes…

Soirée des 3 ans des RR