Spads59

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Spads59
Spads, ancienne version


Nom : Spads

Pseudo IG : Spads59

Date de Naissance IG : 26 avril 2006

Date de Naissance Rp : 26 avril 1434

Lieu de Naissance IG/Rp : Bourg

Dernière adresse connue

Pays : Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ

Comté/Duché : Duché de Savoie

Village : Belley


Sommaire

Description

Agé d'une bonne vingtaine d'année, Spads est homme simple et de nature aimable au quotidien. Il cependant une fâcheuse tendance l'ironie voire au sarcasme. Volontiers râleur pour défendre les intérêts de ceux qu'il a pû représenter ou à défaut les miens.

Né d'une famille de paysans il n'a pas de connaissance des armes (qu'il porte parfois pour impressionner) et leur utilisation et ne sait pas monter à cheval sans avoir l'air ridicule.

Biographie

Spads59 est baptisé depuis le 8 février 1456 et marié à dame Armangarde, le 9 février 1456. Depuis le décès de cette dernier le 27 juillet 1456, il est veuf.

Il est le père de :

- Arya

- Olwen

Il est le parrain de :

- Loucy

- Aurisdelaastor

Charges et Fonctions

Etant occupées.

Théologien de l'Eglise Aristotélicienne, Universelle et Romaine.

Compagnon d'Aristote.

Ayant été occupées.

Curé d'Aurillac

Juge de Savoie

CAM de Savoie

Bailli de Savoie

Maire de Bourg (5 mandats)

Maire de Belley (1.25 mandat)

Régent des maires de Savoie (2 mandats)

Rédacteur à l'AAP

Tavernier au "papi picolo"

Et moult petites choses...

Liens divers

Précédé par Spads59 Suivi par
Loucy Maire de Belley

(19/07/1456 au 29/07/1456)

Lord_pichard
Poste vacant Référent des maires de Savoie

(21/02/1456 au 22/06/1456)

Poste vacant
Armangarde Maire de Belley

(09/01/1456 au 10/02/1456)

Lord_pichard
Cthulhu501 Maire de Bourg

(seconde session, 2 mandats) (30/10/1455 au 29/12/1455)

Moirha
Stanto Bailli de Savoie Micrem
Dufric CaM de Savoie Leonorio
Leg_l_ancien Juge de Savoie Alain83
LaDamedeCaro Maire de Bourg

(première session, 3 mandats) (01/11/1454 au 30/01/1455)

Patgti16

Surnoms

On lui donne beaucoup de surnoms dont voici les principaux.

- Spadinou (réservé Milla)

- Spadounet

- Spadou (réservé Auris)

- Spou (réservé Lilou)

- Spadsy (réservé Cendri)

- Spadsounet

- Spadoudinet (réservé Brana)

- Papi picolo (réservé à Arma)

Sa vie

Mon histoire commence un matin de printemps dans la montagne savoyarde, jeune homme naïf et plein d'espoir partant à la rencontre du monde : maigres économies en poche et de quoi se restaurer quelques jours. Mes pas me menèrent à Bourg, charmant village de la frontière ouest du duché qui m'a vu naître. Je décide de m'y installer et je m'y lance dans tous les types de cultures et d'élevages que je peux essayer. Quelques temps après mon arrivée, Cupidon a frappé et du haut de mes vingts jeunes années, j'ai la chance de vivre aux côtés de Liloudu33 cette période simple et joyeuse.

Les choses s'enchainant et la vie réservant toujours ses surprises, je me retrouve candidat aux municipales de Bourg, en espérant aider mes voisins de mon mieux. Deux tours sont nécessaires pour me départager de Branatole qui n'a pas pour autant cessé de râler avec moi.

Mes pas croisent ceux de personnes que j'estimerai toujours : jeunes paysans (Aurisdelaastor, Patgti16, Robins, ...) amenés à devenir des personnalités marquantes et personnes reconnues ou montantes (Sanguinela, Guerlan, LDDC, Dufric, Maewinda, ...). Beaucoup resteront toujours des amis.

Ce premier mandat s'achève sur l'ouverture du conflit entre la Savoie et la Franche-Comté dont la conséquence majeure - la déclaration d'indépendance de la Savoie et de la Provence - me pousse à me lancer dans les élections ducales suivantes aux côtés de Leg_l_ancien. La période est difficile tant les avis sont partagés et les amitiés aussi... Nous remportons les élections et à la suite de la reconnaissance de Leg_l_Ancien par le conseil, je suis nommé juge de Savoie.

Dernier cumulard du duché, avant la mise en place de la loi anti-cumul, j'assumerai encore mes fonctions de maire de Bourg pour un troisième mandat. Lilou a le ventre plus rond qu'à l'accoutumée... Sa grossesse n'arrangeant pas les choses, nous entreprenons un tour de Savoie mouvementé en couple.

Finalement, après 3 mois, je laisse les clés à Patgti pour la suite et je termine mon premier mandat comme conseiller en créant une liste aux côtés de Guerlan et Pardalis. Les élections passées et Guerlan reconnu duc, me voici bailli et commissaire aux mines (non non, c'est pas comme un cumul).

Le temps file sans que je ne puisse le saisir et mes activités ne me prennent que trop, je suis lassé des intrigues et de la politique ducale. Ma fille, Arya nait sur les chemins loin de moi et ma séparation encore trop fraîche d'avec sa jeune mère me pèse lourdement sur le coeur. J'essaye, comme un dernier sursaut, de partir pour Mâcon reprendre des forces... Dérisoire tentative, après un retour à Bourg et une semaine à ne sortir de chez moi que pour me chercher de quoi manger, je m'abandonne à une vie de prière au sein d'un monastère proche pendant de longs mois.

La fin septembre me voit réapparaitre à Bourg dans une Savoie métamorphosée. J'apprends rapidement que ma fille est à Chambéry avec Lilou et je me mets en route pour les retrouver. Je chemine dans un duché que je redécouvre avec plaisir en rencontrant de nouveaux visages malgré l'annonce de la disparition de certains amis. A Chambéry, je retrouve également Sangui qui est également perdue et a besoin de soutien. Notre amitié, nos affinités, nos sentiments nous rapprochent et nous rentrons à Bourg main dans la main, la petite fille de Sangui, Cassandra m'aidant à penser à Arya et à me faire oublier mes carences de père. En chemin je croise à Belley une jeune voyageuse fraichement élue au conseil de Savoie, Armangarde.

Retour à Bourg avec Sangui, je fais la connaissance de Cthulhu501, maire de la ville qui est aujourd'hui comme un frère. La nouvelle génération de burgiens me plait autant que l'ancienne (Melisse, Norick, Laiolas, Valgray, Cendrielle, Milla, ...) et je me retrouve candidat à l'élection de novembre 1455 où je suis seul candidat.

L'absence de Sangui et son envie de partir en voyage mettent à mal notre relation, sans rancune et avec toujours une grande estime et amitié, nous nous séparons à Bourg. Des troubles brigands à Bourg me poussent à joindre la procureur du duché qui n'est autre que ma jolie voyageuse. Une complicité est rapidement née de nos rencontres plus nombreuses que ce qui aurait été nécessaire à régler mon problème. Lentement, difficilement parfois, les sentiments grandissent et nous passons maintes fois à deux doigts d'un baiser libérateur. En parallèle, je suis -à ma grande surprise- souvent courtisé et par des femmes que j'estime également beaucoup, mon âme ne peut cependant plus se séparer de l'image d'Arma et je souffre de briser des coeurs.

L'amour grandit entre nous et après un dernier mandat comme maire de Bourg, le 5ème donc, je fais mon baluchon et je prends la route de Belley pour y rejoindre la femme de ma vie. J'y réouvre une forge dont la ville a besoin et je me présente aussi aux élections que je reporte plus difficilement qu'à Bourg.

J'effectue un seul mandat durant lequel je suis baptisé et mon dernier jour comme maire sera aussi mon dernier comme célibataire devant Aristote. Arma et moi nous marions le 9 février 1456 en l'église de Belley. Je suis fier de pouvoir compter autant d'amis à mes côtés en cette journée. Ma petite fille commence déjà à marcher, le temps passe toujours trop vite.

Fin février la ville de Bourg me fait citoyen d'honneur et c'est avec une immense joie que j'ai reçu symboliquement les clés de cette ville que j'ai longtemps eu la chance d'administrer.

Mon frérot Cthu élu duc de Savoie et ma charmante épouse prévôte, je me propose comme régent des maires afin de continuer sur ma lancée et de pouvoir aussi les épauler (et m'occuper aussi...). De grandes décisions sont prises et je suis fier d'eux deux qui ont toujours su faire face, malgré les moments où le moral était en berne, malgré les moments où je leur tapais sur les nerfs. Le mandat se termine sur la croisade contre le lion de juda dégénérée en guerre contre la CH où je compte nombre d'amis. Je m'oppose aussi longtemps que possible à l'envoi de troupes contre nos voisins et je suis nommé ambassadeur de la Savoie en confédération.

En avril, le sud de la France subit une vague d'immigration, Lilou part avec notre fille et Patgti - qui partage sa vie depuis avant mon retour - pour Albi, ma petite Arya me manque mais Arma est presque à terme et un nouveau bébé s'apprête à entrer dans nos vies.

Mais avant tout cela, un voyage de noces écourté, raccourci eut lieu. Il fut l'occasion de grandes réflexions pour Arma et en revenant nous prenons d'importantes décisions. Je dois reprendre la mairie de Belley pour une journée à la suite du départ du maire élu, nous repartons ensuite pour Annecy soutenir Loucy qui vit un moment très difficile. Nous l'escortons jusqu'à Belley pour qu'elle se présente aux municipales, juste avant les résultats, la petite Olwen vient au monde le 20 mai 1456. Symbole de l'amour qui nous uni, Arma et moi, puisse le ciel faire que sa vie soit heureuse.

Après l'élection de Loucy et quelques jours passés à Belley, nous repartons sur les routes pour un voyage qui devrait nous mener à Albi pour que je puisse réunir, au moins quelques jours, mes deux filles.

Le départ d'Albi fut douloureux mais nécessaire et l'idée d'apercevoir enfin la mer me permis de tenir le coup. Après quelques jours de marche, elle est là, devant nous, immense et éternelle...

Retour à Belley début juillet 1456 : chaumière, forge, vie de famille, le calme retrouvé.

L'accalmie est de courte durée et à la fin du mois : Arma est fatiguée et tombe très malade, je sais qu'elle n'a plus la force de guérir pour le moment. Quand la tête refuse d'aider le corps, rien ne peut y faire. La raison de son mal-être est connu de certains et je sens monter très lentement en moi une colère que mes amis vont s'empresser d'essayer de contenir.

A la suite de ce décès que j'impute en grande partie à la haine bornée de certains habitants, je quitte mes fonctions de maire en me présentant devant la duchesse de Savoie qui me laisse libre de continuer ma route. Je retourne alors à Belley, en compagnie de ma filleule Loucy et de mon ami Thornton, afin de rendre un dernier hommage à Arma (http://mairiedebourg.forum2jeux.com/registre-des-habitants-de-bourg-f13/spads-la-mort-d-arma-t721.htm).

Nous prenons alors la route pour Bourg où je choisis symboliquement de réemménager, abandonnant ma forge et mes champs à Belley. De là je prends le départ pour un long voyage.

Soirée des 3 ans des RR