Thalor Riveroy

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
(Différences entre les versions)
(Citations et Anecdotes)
Ligne 26 : Ligne 26 :
 
En ce temps, en Champagne, sa sœur Arianne accoucha de son premier enfant, fruit d'un long amour entre elle et l'homme politique Olivier Destroismaisons. Le 18 février 1456, Thalor reçut une courte missive de cette dernière annonçant la venu de son fils, Caryaad. Elle rajouta qu'elle insistait fortement à ce qu'il devienne son parrain. Chose qu'il accepta évidement. Malheureusement, une autre missive parvint quelques jours au nouveau tuteur; Caryaad, étant déjà très fragile à sa naissance, sucomba suite à une forte fièvre dans la nuit du 21 février. Thalor referma la lettre et, après avoir essuyer quelques larmes, la jeta dans le feu ardent de son foyer.
 
En ce temps, en Champagne, sa sœur Arianne accoucha de son premier enfant, fruit d'un long amour entre elle et l'homme politique Olivier Destroismaisons. Le 18 février 1456, Thalor reçut une courte missive de cette dernière annonçant la venu de son fils, Caryaad. Elle rajouta qu'elle insistait fortement à ce qu'il devienne son parrain. Chose qu'il accepta évidement. Malheureusement, une autre missive parvint quelques jours au nouveau tuteur; Caryaad, étant déjà très fragile à sa naissance, sucomba suite à une forte fièvre dans la nuit du 21 février. Thalor referma la lettre et, après avoir essuyer quelques larmes, la jeta dans le feu ardent de son foyer.
  
== Citations et Anecdotes ==
 
  
* « ''Thalor, t'as l'heure?'' »
 
'''Popularisé par Wilock86 en taverne'''
 
 
* « ''Pieux & Nobles de coeur; Je vous le dit, toujours, un Riveroy le restera'' »
 
'''Citation de Thalor en parlant de son attachement à ses racines riveroises'''
 
 
* [[Image:Boulasse.gif]]
 
'''Première très grosse boulasse en taverne'''
 
  
 
== Curriculum vitae ==
 
== Curriculum vitae ==

Version du 18 mars 2008 à 01:03

Avatar de type religieux

Thalor Phillipe Riveroy (né le 19 novembre 1432 - IG en 1455 - à Chinon, en Touraine). Il occupe présentement plusieurs fonctions en Touraine reliées à la politique et à la religion. Il est membre de la famille Riveroy.

Sommaire

Biographie

Pré naissance IG

Il y a plusieurs centaines d'années que perdure la descendance des Riveroy. Les racines de cette famille prend racine dans les régions centrales du Royaume. Ainsi, quelques siècles plus tard, dans les duchés comme ceux de Berry ou d'Orléans plus particulièrement, le nom était dit dans les plus populaires. Puis de cette lignée vint Urtan Riveroy et sa dame, Alnia de Francassé, qui eux quittèrent leur duché respectif, soit l'Orléans et l'Artois, pour fonder leur famille cinq années plus tard, en Touraine. En ces terres fertiles tourangelles naquirent ainsi Gamac, Thalor, Simonus et Arianne de Riveroy; Enfants de la vertueuse.

Thalor Phillipe, de son nom de naissance, fut élevé dans une petit baraque en bois, une bicoque où il a vécu toute sa tendre jeunesse. Jeunesse qu'il partagea avec ses parents, ses frères et ses soeurs ainsi qu'avec sa tendre amie, la jolie Sabana, du village voisin de Loches. Ses parents survivaient des récoltes et du commerce local. Mais son père se distinguait de ce travail quotidien par son éternel amour des voyages.

Avatar de type paysan
Le 19 novembre de l'année 1444, jour de douzième anniversaire pour le jeune Thalor, une nouvelle tragique parvint à la famille. Son père, Urtan, qui avait quitté la famille depuis plus d’un mois pour un voyage d'affaire avait succombé à des blessures faites par de malheureux brigands, sur la route en direction de Patay. À ce jour, jamais on ne fêta l'anniversaire du riveroyen en cette journée emplis de douleur. Dorénavant, le 3 janvier, date de la naissance d'Urtan sera jour de célébration et de joie pour lui.

Par la suite, Thalor se mit soudainement à être très pieux après cette épreuve et commença à travailler de plus en fort au champ afin de pouvoir profité d'une avant-midi de congé pour aller à la messe. Avec le temps, un moine, Uyfust de Chimamber, l'aida dans sa démarche, agissant un peu comme un père remplacant pour lui, un guide spirituel aussi, certes. À l'âge majeur, sa famille se dispersa suite à la mort de sa mère; Thalor hérita ainsi à la demande de la défunte, de la bicoque, du champ et d’une lettre. Il ne put toutefois profiter de son bien alors qu'il se retrouvait sans sa famille pour l'aider à cultiver - Et Dieu sait qu'une terre est beaucoup d'ouvrage - et sans argent pour l'entretenir. M. De Chimanber l'intégra donc au Séminaire des Aristotéliciens de France pour une année. À son retour, Thalor commença à exécuter quelques tâches à la Collégiale Sainte Mexme. Le salaire permit alors de payer sa subsistance et de festoyer un peu en taverne. C’est peu, mais tout à la fois.

Post naissance IG

Après 10 ans d'absence, Arfast, le parrain de Thalor, fit une courte apparition dans le paysage de Chinon. Les deux homme se partagèrent brièvement leurs souvenirs en se promettant de se revisiter l’un et l’autre. Une fois ce dernier partit, il entreprit la route en direction de Tours. Après un bref rendez-vous avec la Dame Bitterly, chambellan de Touraine, il ira voir le duc tourangeau, 90 écus en main, pour demander le statut de paysan et l’obtention de sa terre.

Après ce court mais révélateur voyage en capitale
Avatar (Tenue de chasse)
tourangelle, Thalor Riveroy reçut lors de son séjour une révélation divine. Il comprit à ce jour le sens de sa vie et son destin indéniable. Revenu à Chinon, il se fit baptiser par le Père Grimberdine. Déjà quelques temps plus tard et la neige commença à tomber. L’année passa et on célébra majestueusement l’arrivée de 1456. Ses efforts auprès de la chambellan, quelques jours auparavant à Tours, portèrent vraisemblablement fruit et il reçut en ce début de janvier une missive de cette dernière lui annonçant sa promotion à titre d’ambassadeur en Artois.

À la suite de quelques récoltes, l’argent commençait à être en affluence pour le chinonais. Ayant moins de poids sur les épaules à ce sujet, Thalor Phillipe, toujours plus pieux qu’avant, décida une fois pour toute de s’engager dans l’Église. Il fut élevé au diaconat par messire le curé de Chinon lors d’une cérémonie officiel.

Les prochaines semaines se déroulèrent ainsi; entre l’église, le château et les tavernes. Le 11 février 1456, à la suite de l’élection à la mairie de messire Wilock, ce dernier le nomma conseiller municipal en filière textile.

En ce temps, en Champagne, sa sœur Arianne accoucha de son premier enfant, fruit d'un long amour entre elle et l'homme politique Olivier Destroismaisons. Le 18 février 1456, Thalor reçut une courte missive de cette dernière annonçant la venu de son fils, Caryaad. Elle rajouta qu'elle insistait fortement à ce qu'il devienne son parrain. Chose qu'il accepta évidement. Malheureusement, une autre missive parvint quelques jours au nouveau tuteur; Caryaad, étant déjà très fragile à sa naissance, sucomba suite à une forte fièvre dans la nuit du 21 février. Thalor referma la lettre et, après avoir essuyer quelques larmes, la jeta dans le feu ardent de son foyer.


Curriculum vitae

Spirituel

  • Diacre de la Paroisse de Chinon (6 janvier 1456 - )
  • Aumônier de l'armée ducale de Touraine (21 février 1456 - 23 février 1456)

Temporelle

  • Ambassadeur tourangeau en Artois (5 janvier 1456 - )
  • Conseiller municipal filière textile à Chinon (10 février 1456 - 10 mars 1456)
  • Conseiller municipal religieux à Chinon (10 mars 1456 - )
  • Tavernier de la Mission Saint-Louis (16 janvier 1456 - )


Cours suivis (RP) :

  • Catéchisme. Complété en décembre 1455.

Enseignant : Père Grimberdine

Lieu : Chambre de Travail de l’Archevêché de Tours, à Tours.


  • Séminaire Saint-Louis. En cours.

Enseignant : Monseigneur Robert Savoie

Lieu : Abbaye Saint-Louis, à Montmirail.


Université (IG) :

...

Pièces, écus et mérites

1.Argencyan.gif 2.Diacre.gif 3. Blasonthalorpetit.gif


  • 1. Médaille du fidèle aristotélicien. Décerné par Père Grimberdine lors de son baptême, le 6 décembre 1455.
  • 2. Médaille du diacre. Décerné par Père Grimberdine lors de son élévation au diaconat, le 5 janvier 1456.
  • 3. Blason original de Thalor. Créé par l'Institut des Armoiries Riveroises, le 9 mars 1456.
Soirée des 3 ans des RR