Thierry54270

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Version du 1 mars 2010 à 11:53 par Coco (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Pair de France

Avatar

Thierry54270 d'Azayes,


Biographie

Né à Troyes le 21 décembre 1452 (2004). il naquit au sein d’une famille de forgerons. Entouré et aimé il vécut une jeunesse heureuse pleine d’insouciance.

Devenu adolescent, il appris avec son père le dur métier de forgeron et, son apprentissage terminé, il décida de quitter le cocon familial et parti pour la ville de Nevers.

Il y installa sa forge, et commença a s’intéresser a la vie publique. Cofondateur du parti la Voix du Peuple, avec Morpheus et son éminence Arnvald, il chercha a mettre en place les idées qui lui tenaient a cœur.

En même temps, il devint à la demande d’Arfax maire de Nevers, Lieutenant de Police de la ville, Prothas alors Prévôt de Champagne le prit sous son aile et le fit nommer Prévôt adjoint a la scission Champagne/Bourgogne.

A ce moment là, ses sentiments chevaleresques, son attachement à la droiture et à l’honneur lui firent rejoindre l’ordre des chevaliers de la Licorne, dans lequel il s’investit avec bonheur. Le nouveau duché du Berry manquant de forgerons, il prit son sac et parti s’établir en ces nouvelles terres.

Son action politique, et ses idées le poussèrent a tenter d’intégrer le conseil ducal afin d’apporter ses connaissances et son investissement. Son charisme désormais reconnu fit qu’il devient le nouveau Duc du Berry succédant ainsi a Volpone nommé par le Roy.

Alors que naissait une nouvelle religion baptisée le phookaïsme, et qu’une croisade se préparait a leur encontre, il prit de son propre chef l’initiative d’organiser une médiation et d’en être l’arbitre. Durant de longs jours, il parlementa avec les diverses factions en tentant de sauvegarder la paix, de ces longues nuits de palabres en sortit la Charte de Normandie acceptée par tous les protagonistes.

A la suite de cet événement, Amoulesolo alors Grand Maître de l'Ordre de la Licorne, l’adouba chevalier, pour avoir réussi a sauver la paix du royaume.

Grâce a son travail au sein du conseil et aussi à celui des ces conseillers, il participa à faire du Berry, un petit paradis envié par tous, faisant fi des partis politiques, il réussit a proposer une liste réunissant tous les acteurs politiques et les bonnes volontés du Berry, liste qui fut élue a la majorité absolue des voix, son action reconnue, il fut reconduit à nouveau comme Duc du Berry.

Mais les tensions autour de son duché devenaient nombreuses, et par des allégations fallacieuses, l'Anjou, la Touraine et le Poitou, en venaient presque aux mains.

Une fois encore, à la demande des belligérants, il tenta de sauvegarder la paix entre ces jeunes duchés. Son action déboucha sur la charte de Pouancé, ou non seulement il arrivait a sauvegarder la paix, mais lançait la base d’une alliance des petits duchés, qui verrait bientôt le jour. En fait de paix, la charte ne mena nulle part, si ce n'est à une fossilisation des tensions existantes. Les relations entre Anjou et Poitou en furent assombries jusqu'à l'heure actuelle. Cela se ressent dans les contes racontés aux enfants des deux régions où le grand méchant Mique des contes angevins s'interchange avec les odieux dirigeants angevins qui profanent les lieux de mémoire.

Volpone venait de créer avec l’aval du Roy laCour des Pairs, chambre réunissant 12 pairs de France travaillant pour le bien et l’avenir du royaume, il fut le 12ème personnage choisi. A ce titre il devint Maréchal d’Armes, procureur à la Cour d’appel mais aussi Juge.

Désirant enfin se consacrer a sa famille, il décida de laisser la main en Berry et en confia les clés à son ami Juliano di Juliani. Profitant de son statut de conseiller spécial, il pu reprendre des forces tout en regardant de loin les événements de la vie publique, tout en se consacrant a l’ordre de la licorne.

Frère Nico, maître spirituel de l’ordre vint lui demander de pourvoir au remplacement d’Amoulesolo qui désirait quitter ses fonctions. Il accueillit avec joie cette marque de respect, et mesura la route qu’il avait parcourue depuis son entrée au sein de l’ordre. Il pris alors le commandement du plus ancien ordre de chevalerie du royaume, mais aussi le plus prestigieux, le seul prêtant allégeance au Roy.

Alors qu’il se consacrait uniquement à son ordre, le Roy lui demanda de prendre la gouvernance du comté du Languedoc, une demande du Roy ne se refusant pas, il pris la route vers ce nouveau duché. La mise en place des bases économiques et juridiques d’un duché n’étant pas choses aisées, il repris goût a la vie publique, et s’efforça de faire de son mieux pour le Languedoc. Mais le temps des plaisirs prit fin un soir de janvier, une honteuse fronde vint assombrir son existence paisible, on mettait en doute la légitimité du Roy, mobilisant immédiatement l’ordre de la licorne, il offrit ses services à son Roy, lui rappelant son allégeance.

Les jours sombres courent encore et nul ne sait ce qu’il adviendra de notre royaume, mais son honneur et l’honneur de son ordre étaient saufs, il avait réussi à défendre les valeurs qui étaient siennes et qui à jamais le resteraient.

A suivre ....

Chronologie

Précédé par Thierry54270 Suivi par
Volpone
Blason Berry.png
Blason Berry.png

Duc de Berry
(/)
Juju
/
Languedoc.jpg
Languedoc.jpg

Comte du Languedoc
(5 décembre 1453 / 28 décembre 1453)
Vaspaulon
Soirée des 3 ans des RR