Déclaration d'indépendance du Marquisat des Alpes Occidentales

De Wiki de l'histoire HRP des RR.

Le 22 novembre 1454, Marius de Lioncourt dit Merlin prononça un discours retenu comme la déclaration d'indépendance du Marquisat des Alpes Occidentales sur la place centrale du château d'Avignon. Dans l'assemblée se trouvaient, outre le peuple: les conseils Provinciaux, les hauts dignitaires de la Diète impériale, les anciens ducs de Provence et de Savoie, la noblesse et le clergé.

Il y déclara la sécession de la Provence et de la Savoie du Saint-Empire romain de la nation germanique.

texte

Nous Comtes, anciens Comtes de Provence et membres du Conseil Comtal, élus (ou ex-élus) du Peuple, porte-flambeaux de la noblesse de Provence et de l'ensemble de sa population, ainsi que l'ensemble du clergé provençal, avons a notre grand désarroi pris acte de deux évènements qui ont sapé nos certitudes au plus profond de nos convictions.

La Franche-Comté à travers sa classe dirigeante, a publiquement reconnu avoir ourdi secrètement une guerre et manœuvré dans le but de spolier les biens de la Savoie donc de fait, violer le Traité SERG liant d’amitié les comtés et duchés de l’Empire. L’empereur, garant de la paix et de l’union du SERG ne daigne pas s’intéresser ni à la situation, ni aux conséquences dramatiques de cette acte de traîtrise a l’encontre d’un membre frère de l’empire sur lequel il règne.

Au vu de ces deux évènements que nous ne pouvons cautionner, nous avons pu mesuré la Fragilité dans laquelle cette situation a placé les provinces du SERG. Au nom de la Provence nous avons jugé en notre âme et conscience qu'il était urgent de prendre des décisions pénibles, mais nécessaires et impérieuses.


Nous, représentant de la Provence Eternelle, déclarons ce jour que :

- Nous ne sommes plus lié à la Franche-Comté par le traité du SERG, qui reste valable avec notre sœur la Savoie (traité rebaptisé : "Traité Savoie-Provence").

- Nous renions l’autorité de l’empereur au vue de son désintéressement total et coupable du bien être de ses sujets.

- Nous enjoignons les nobles et roturiers de Provence à se retirer de toutes les institutions impériales.

- Nous décidons d’assumer pour la Provence et pour les Provençaux, notre avenir ainsi que nos règles de vie et de conduite et choisirons dorénavant par nous même nos provinces alliées, nos provinces amies.

Par ces décisions graves et lourdes de conséquence mais inéluctables, au nom de la Provence, des principes et de l’honneur qui nous lie à notre peuple, nous faisons en ce jour sécession de l’Empire et déclarons la Provence libre et Indépendante.

Pour commémorer ce jour unique pour la Provence, nous instituons la date 22 novembre, jour de fête nationale.

Conséquences

  • L'empereur LongJohnSilver quitta sa légendaire retenue et rédigea une lettre aux savoyards et provençaux.
  • La Provence s'engagea dans un processus qui devait la mener vers la fondation formelle du Marquisat des Alpes Occidentales
  • Acteur principal de cet acte, Marius de Lioncourt devint par la suite le premier Marquis des Alpes Occidentales.
  • La volonté de Merlin de faire du 22 novembre la date de la fête nationale fut effectivement suivie.
Soirée des 3 ans des RR