Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules.

Le Saint-Empire romain de la nation germanique (en allemand Heiliges Römisches Reich Deutscher Nation/en latin Sacrum Romanum Imperium Nationis Germanicæ) ou plus simplement le Saint-Empire est un regroupement politique des terres d'Europe occidentale et centrale au Moyen Âge dirigé par l'Empereur romain germanique. Il se voulait l'héritier de l'Empire d'Occident des Carolingiens qui avait disparu au Xe siècle, mais également du prestige et de l'antiquité de l'Empire romain avant lui. L'adjectif Saint n'apparaît que sous le règne de Frédéric Barberousse (attesté en 1157) pour légitimer le pouvoir de manière divine.

Histoire

C'est sous la dynastie des Ottoniens, au Xe siècle, que l'Empire se forme à partir de l'ancienne Francie orientale carolingienne. La désignation Sacrum Imperium est attestée pour la première fois en 1157 et le titre Sacrum Romanum Imperium apparaît vers 1184 pour être utilisé de manière définitive à partir de 1254. Le complément Deutscher Nation (en latin Nationis Germanicæ) a été ajouté au XVe siècle. L'étendue et les frontières du Saint-Empire ont été considérablement modifiées au cours des siècles.

Le milieu du XVème siècle verra également un évènement majeur : la réunion en une seule famille des couronnes impériales et anglaises par le sacre du Saint Empereur et Roi d'Angleterre, de France et d'Irlande : LongJohnSilver de la maison Silver qui succède à Frédéric III de manière obscure. Malgré l'importance majeure de cette réunion des deux nations, cet évènement ne sera pas suivi par de grandes actions et verra un lent déclin de l'Empire et de l'Angleterre. Cette période vit principalement la Confédération Helvétique obtenir son indépendance, l'Irlande se désolidariser presque entièrement de la protection du roi d'Angleterre et les institutions impériales dangereusement menacer d'atteindre l'immobilisme total.

La paix entre grandes nations, elle, s'instaura efficacement avec la réunion de deux des plus grandes puissances et la signature d'un traité de non-aggression avec le Royaume de France. On peut considérer que c'est là le seul succès de l'empereur LongJohnSilver bien que cette paix fut relative vu la recrudescence des guerres seigneuriales.

Un dernier point concernant l'Empereur est son inaction totale face à l'évolution de la Réforme et de la croisade ayant mené au siège de Genève dans son ancien territoire helvète. Il ne se prononça en effet ni pour le Pape Eugène V, ni pour les Réformés.

Le 24 décembre 1458 est élu un nouvel empereur, Alveran de Varagine.

Soirée des 3 ans des RR