Confrérie des Enfants de Noé

De Wiki de l'histoire HRP des RR.

Sommaire

Présentation

C'est au sein de la Confrérie des Enfants de Noé que se réunirent les instigateurs de la Fronde de janvier 1453 (2006). C'est dans cet endroit discret, dissimulant pour la plupart leur véritable identité, que les premiers frondeurs établirent leurs plans, discutèrent de leurs projets et rédigèrent pamphlets et satires contre Lévan III.


Les personnes les plus actives au sein de la confrérie furent Gomoz (sous le nom de Rédempteur), Caedes (Marc), Nindë (Fiat Lux !), Tsarine (Reina de corazon), Iotrak (le triskell normand), Volpone, Jarkov, Arnvald (Papy), Alandaros (l'évêque hérétique), Andom ou encore Bouboule.


Par la suite on aura aussi pu y croiser des gens comme Enox0 (Mylady), Mariemagnes (Maguelonne) ou encore Cardinal (Meursault).


Les enfants de Noé furent actifs de décembre 2005 à fin janvier 2006

Publications

Pamphlet : Vive nostre noble Roy !


Nostre sire très aristotélicien a choisi de se faire sacrer par le Pape. Cette nouvelle ne peut que venir enjouer nostre cœur et mérite d’'être acclamée. Messires, veillez donc crier vive au Roy : le Roy est beau, le Roy est fort, le Roy est juste … Mais encore peut-être me faut-il vous en convaincre ? Et bien donc, je me donnerai cette ardue mission présentement.


Il est vrai que le Roy n'’a pas été toujours très présent. Peut-être même qu’'il n’a pas vraiment idée de comment va le royaume. Peut-être encore qu’'il n’'a pas vraiment idée qu’elles sont réellement les frontières de celui-ci. Mais le Roy est grand : il est Roy par volonté divine.


Il est vrai que le Roy n'’a pas toujours eu à cœurs d’avoir une justice équitable. Certains penses que la destitution de la pairie, le blocage fait par celle-ci sur l'’entrée d'’autres pairs en son seins, l'’absence de réaction de nostre bon Roy lors des grèves, son inaction actuelle sont délibérés. Gardez-vous de ces mauvaises pensées, ceci n’est point pour empêcher les petites gens de faire appel et faire régner l’'injustice car le Roy est juste : il est Roy par volonté divine.


Il est vrai aussi que par moment il néglige un peu de respecter les lois, qu'’il se permet de vendre du blé à 16 écus mais ceci n’'est point répréhensible car le Roy est honnête : il est Roy par volonté divine.


Il est vrai encore qu'’il n'’arrive à défendre l’'intégrité du royaume face à ces misérables Bretons qui usent des armes immorales que sont la politique et la force pour se dissocier du royaumes et l’'insulter tous les jours. Nostre bon Roy ne pourrait ce résoudre à user d’armes si viles. Seule la bonté et le pacifisme sont les valeurs de nostre bon Roy : il est Roy par volonté divine.


Certains pochtrons iraient encore lui reprocher les taxes effroyables dont doivent s’'acquitter les taverniers les semaines précédents leurs faillites. Cela est pourtant juste : boire n’'est point pratique honnête, certes elle pourrait parvenir à faire oublier la surproduction qui sévit dans tous le royaume et qui rends si difficile la survie de nos jours mais le Roy agit bien : il est Roy par volonté divine.


Alors messires, faites courbettes, rendez hommages à nostre bon Roy et répandez tant que vous pouvez la joie qu'’il vous aura certainement faites en mettant à la tête de l'’Eglise son bon ami Eugène V pour remplacer ce petit Nicolas V heureusement mort juste à propos. Il est vrai que ce pape là aura au moins la décence d’'exprimer la « volonté divine » dans toute sa magnificence.


Longue vie au Roy de France !
Longue vie au Royaume !
Au diable les François !


Le 12 décembre de l’'an 1453, Le Rédempteur, président des enfants de Noé.




Fable : L'hermine, le coq, le chien et le lion


Un jour d'hiver le coq sournois
Vint trouver l'hermine dans son bois :
"Le lion est un animal trop cruel
Pour avoir sa place sous le ciel.
Tous deux faisons alliance
Pour apporter la délivrance."
Mais malgré l'entrain et la bonne volonté
La soyeuse créature fut abusée.
En effet dans le nouveau jour,
Sieur chien se rendit à la basse-cour
Pour y faire un peu de ménage.
Le coq soucieux d'éviter le carnage,
Proposa alors à l'animal peu futé
Le plus fourbe des marchés :
"Si tu en as assez du terne goût
De tes crocs dans nos pauvres cous,
Je voudrais te soumettre une exclusive
Et savoureuse alternative."
Passait par là un petit mulot
Qui entendit l'affreux complot.
Il courrut jusqu'à l'abri
De la blanche hermine son amie;
Laquelle affolée s'en alla trouver
Le terrible lion sur son rocher.
Servile chien aidé du traître vint au terrier;
En rustre il y entra sans frapper.
Une coccinelle peu de temps après aurait vu
A l'ombre d'un vieil arbre tordu
Un lion dormant le ventre gros,
Une hermine satisfaite sur son dos.

Les ennemis ne sont pas ceux qui
Mordent le plus fort.
Ce sont ceux qui contre leur vie
Accepteraient d'un ami la mort.


Fiat Lux !


[Hermine = Bretagne
Coq = Roy de France
Chien = Normandie
Lion = Angleterre]




Fable à nostre Roy !


Vous ne manquez point d’air…

Aigle possédait un grand territoire de chasse
Qui ne cessait de s’accroître dans son espace.
Tout était sien, amis, proies, et concubines,
Sans partage, il régnait sur ses voisins, voisines.
Imbus de pouvoir, la morale importait guère.
Au Petit Duc libertin, prêt à faire la guerre.

Il tirait son vil pouvoir de sa propre chair,
Bannissant les coquins qui tenterait de faire
La moitié de ce qu’il s’est permis d’oser.
Cependant, malgré sa très grande puissance
Une entité s’empare de l’obscurité
Pour affirmer une justice, celle du bon sens.

Blanche Hulotte est considérée partout chez elle,
Ailes qui déployées, permettent d’assurer
La liberté de ses fidèles messagers
Sans que quiconque n’y trouve à se révolter.

Aigle vint à lui proposer un fourbe marché
« Soyez gré de me forger parfaite réputation
Et je garantirai votre libre expression… »
C’est, en effet, tout ce à quoi Aigle aspirait.

Blanche Hulotte se permit de rétorquer
« Ne me confondez pas avec Dame mouette,
J’assure déjà la sécurité la nuit tombée,
Et vous m’imposez de blanchir votre silhouette ! »

« Cher Aigle, toi qui est le Maître des airs, airs
Que tu défends, bien autant que tu en dépends,
Avoue-le… ²qui décide est néanmoins contraint… ²
Il serait bienvenu d’abdiquer ce matin ! »

Jean-Balthazar


[Aigle = Le Roy
Blanche Hulotte = Le Pape
Petit Duc = l'oiseau, lui-même]




Poésies à nostre Roy !


Couche La
Couche ta Tête qui tombe
Couche ta tête qui Tombe de sommeil
Couche Dans la niche avec ton chien
Couche Le chien avec toi
Coucouche Panier !




Levant sous les armes, le peuple s'en réjouis,
Que le soleil sous une autre forme se reveille
Aux armes ! que disparaisse la folie
Qui depuis quelques temps frappe nos sommeil.
Aux armes brave gens, aux armes !

Le vent s'écrasera sur le mur populaire
La tempête s'est lever, la liberté s'enterre
Le peuple se meurt sous ces gravats de pierre
Aux armes peuple de nos Terres !


Marcella


Liens

Confrérie des Enfants de Noé (forum)

Soirée des 3 ans des RR