Alivianne

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar

Alivianne, née le 11 Janvier 1452 (2005), fut duchesse du Bourbonnais-Auvergne du 2 octobre 1453 au 1er décembre 1453 (2005).


Biographie

La vie d’Alivianne débute à Cambrai. Rapidement elle s’insère dans la vie de la communauté cambrésienne. Créant la guilde des Amazone (devenu l'ordre de la dame blanche à l'écu vert, ordre royal reconnu par le roy de France), fortement implantée dans tout le royaume aujourd’hui, elle pût en de maintes fois aider au développement et à la stabilité des contrées.

Cette guilde prône des valeurs qui définissent elle-même la personnalité de Dame Alivianne, un regroupement de dames et damoiselles qui défendent les valeurs de la liberté de tous ceux qui peuplent le royaume, d’égalité et de respect, sachant prouver, quand l’occasion se présente, leur utilité et leur bravoure. A ce titre, elles se sont souvent associées aux chevaliers de la Licorne, aux Templiers, aux Hospitaliers qui les considèrent comme leurs égales.

Déménageant dans le nouveau duché du Bourbonnais Auvergne, dès son arrivée, elle se révolta avec l’aval du conseil probatoire et prit la mairie. Un maire incompétent gérait Montpensier dont la trésorerie croulait continuellement sous les dettes.

Dame Alivianne a toujours été là pour aider son prochain, multipliant les aumônes, donnant le pain à celui qui avait faim. La population de Montpensier connue enfin la prospérité par ses qualités de gestionnaire, et elle pût enfin laisser sa place. Dame Alivianne n’est point une personne à l’affût de la moindre parcelle de pouvoir, elle n’a jamais hésité à céder sa place aux plus motivés, aux nouveaux espoirs, restant un exemple pour ceux qui ont suivi son chemin. Elle céda donc sa place afin de s’occuper plus avant de son Duché.

Membre du conseil probatoire du Bourbonnais-Auvergne, elle a été parmi les élus, à la tête de cette grande région à maintes reprises. Elle a tenu successivement les postes de capitaine, connétable, prévôt des maréchaux, et enfin duchesse, première femme duchesse du Bourbonnais-Auvergne. Alors qu’elle était capitaine et connétable, elle participa à éviter la guerre avec l’aide de Don Vasco et de feu Marlaeauverne, ami proche d’Alivianne.

Ce conflit, manigancé par l’ancien duc félon Méphistophélès, a vu l’invasion du comté du Limousin de la Marche dans le but d’étendre le duché de ce dernier et ceci sans l’aval de son conseil. Le félon usa des pires stratagèmes, jetant l’opprobre et le doute sur des ordres aussi illustres que les chevaliers de la Licorne, les templiers ou les Amazones. Alivianne, confortée par l’appui de ses sœurs, a œuvré à contrôler l’Ost d’Auvergne, à arrêter l’avance des troupes limousines qui affluaient, prêtes au combat et à défendre leurs terres. Aidée du conseil, elle réussit à ramener chacun à de meilleurs sentiments, gérant le reflux de part et d’autres des troupes. Ceci lui valut le remerciement de son duc (Don Vasco et du régent Marlaeauvergne), qui l’éleva au titre de vicomtesse.

Depuis, elle a été intronisé à la pairie.

Le 19 décembre 1454, elle épousa en justes noces le duc d'Argenton et comte de Corbières, Thierry pair de France aussi.

Ils ont eu de leur union des jumeaux, Victoria d'Azayes et Alban d'Azayes. Ils ont adopté un fils Webix.

Soirée des 3 ans des RR