Pobelcourt

De Wiki de l'histoire HRP des RR.


Sommaire

Naissance

Philippe vit le jour un beau matin de février 1434, c'était le 6e jour du mois. Il grandit dans le village de Briançon au Lyonnais-Dauphiné. Malheureusement à l'âge de 4 ans un évènement tragique arriva. Ses parents durent l'abandonner pour une raison qu'il ne savait trop. Il était alors âgé de 4 ans. Ses parents le remirent à un couple de Briançon qui l'éleva comme leur propre enfant. Très vite inité à la religion et aux travaux manuels de cultivateur, Philippe grandi très vite et devint un homme très courageux, pieu et fort.

De moine, diacre à curé

Il reçu un appel de Dieu qui l'entraîna vers l'Abbaye Cistercienne de Noirlac où il fut reçu comme Novice le 7 février 1454. Très vite le curé du village de Briançon vu que Philippe était pieux et dévoué, il décida donc d'en faire son diacre. Il fit sa première messe le 2e mercredi du mois de février. À sa grande surprise, le Chapitre Général de l'Ordre cistercien décide de l'accueillir dans leur famille. Philippe est donc reçu moine cistercien le 25 février 1454 en l'Abbaye de NoirLac. Philippe entre temps a travaillé à Briançon auprès du Père Loranguerre et il a aussi fait de la politique avec les GONES du Lyonnais-Dauphiné en tant que conseiller au culte. Le Chapitre Général Cistercien voit vite que Philippe est quelqu'un digne de confiance et motivé et lui offre donc le poste de Maître des Novices le 24 mars 1454, Philippe accepte sans hésiter. Un nouvel évènement viens chambardé sa vie, Nonikw, une de ses amis lui fait part d'un problème à Embrun, il n'y a plus de curé depuis la mort du Père Magellan. Philippe prend donc son baluchon et déménage à Embrun, village voisin de Briançon. Philippe ne tarde pas à demander le sacerdoce pour venir en aide à ce pauvre village, Mgr. Fredstleu répond positivement à sa demande et l'ordonne prêtre le 5 avril 1454 et la même journée, Son Éminence le Cardinal Père Aaron lui octroie donc le poste de curé d'Embrun et le retire de ses obligations de diacre de Briançon. L'abbaye Cistercienne de Sénanque voit le jour au Lyonnais-Dauphiné, Philippe est donc nommé Père Abbé et reçoit l'ordination épiscopale le 8 avril 1454. Il décida d'ouvrir La Soupière d'Aristote à Embrun, mais doit la fermer pour manque de fonds. Une autre journée mémorable survient dans sa vie...il reçoit le 20 juin 1454 un beau moulin du Conseiller Ducal...le voici meunier ! Le 21 juin, Philippe se fait démettre de ses fonctions de curé d'Embrun par Mgr. Agami, pour des raisons injustes.

De plus grandes charges cisterciennes, religieuses et politiques

Le 30 juin 1454 Philippe est nommé conseiller aux vagabonds du village d'Embrun, il est si heureux. Entre temps, à NoirLac le recteur le nomme Grand-Prieur, il doit maintenant l'assister dans sa tâche et s'occuper des offices religieux. Un beau matin du 12 juillet 1454, Philippe Orier est alors élu conseiller ducal du Lyonnais-Dauphiné. Le Gouverneur Wulfen le nomme alors responsable des relations avec l'Église...un domaine ou Philippe était très à l'aise. Maintenant, Philippe a reçu une promotion et est alors nommé archidiacre de la Province Ecclésiastique d'Embrun par Son Éminence FrèreNico qui devient Archevêque d'Embrun afin de remplacer Mgr. Agami. Depuis, Frère Nico est décédé et Mgr. Camus a pris sa place. Il continu sa vie en tant que vicaire général d'Embrun, s'occupant de temps à autre dans la politique et l'animation d'Embrun.

Du travail à Rome

(en cours d'écriture)

Un séjour à Dié

(en cours d'écriture)

De retour à Embrun

(en cours d'écriture)

Charges occupées présentement

  • Chanoine de l'Archidiocèse d'Embrun
  • Dignitaire de l'Ordre Cistercien
  • Professeur au Séminaire St-Benoit

Charges occupées dans le passé

  • Grand Argentier Royal de France (?)
  • Conseiller Ducal du Lyonnais-Dauphiné (1 mandat)
  • Maire-Adjoint d'Embrun (2 mandats)
  • Tribun d'Embrun (1 mandat)
  • Conseiller aux vagabonds d'Embrun (7 mandats)
  • Conseiller à l'animation d'Embrun (1 mandat)
  • Banquier de la Banque Communale d'Embrun (2 mandat)
  • Bibliothécaire à l'École Hospitalière (2 mois)
  • Capitaine de la Garde Pontificale Romaine (2 mois)
  • Co-fondateur du groupe Rire et Plaisir d'Embrun pour l'animation
  • Conseiller aux artisans meuniers (1 mandat)
  • Archevêque d'Embrun (plus de 6 mois)
  • Évêque de Dié (10 sept 1455 au 18 déc. 1455)
  • Vicaire Général de l'Archidiocèse d'Embrun (4 mois)
  • Aumonier Général des Sainctes Armées (2-3 mois)
  • Recteur Cistercien et Abbé de Noirlac (plus de 4 mois)
  • Grand-Prieur Cistercien (6 mois)
  • Maistre des Novices Cistercien (2-3 mois)
  • Recteur du Séminaire secondaire de Rome (2-3 mois)
  • Abbé de Sénanque (4 mois)
  • Curé d'Embrun (6 mois)
  • Responsable des missionnaires de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy (juin 1455 à déc. 1455)
  • Membre de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy (6 mars 1455 à déc. 1455)
  • Copiste à la Biblihomélie (7 juillet 1454 au 11 nov. 1455)
  • Théologien-Bibliothécaire à la Biblihomélie (?)
  • Secrétaire Primatial de France (?)
  • Aumonier de la Garde Pontificale Romaine (4 mois)
  • Professeur au Séminaire de Narbonne (4 mois)
  • Diacre de Briançon (2 mois)
  • Théologien-Bibliothécaire à la Bibliothèque Aristotélicienne Universelle (?)

Écrits et créations

  • Premier Manuel de l'Inquisiteur
  • Petit guide du croyant Aristotélicien [1]
  • Guide pour la famille aristotélicienne [2]
  • Théorie sur la vie [3]
  • Explication du Credo Aristotélicien [4]
  • Théorie sur l'amour [5]
  • Règle de St-Benoit [6]
Soirée des 3 ans des RR