Lluna

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Avatar

Lluna Adams de Mélincour, Comtesse de Montbéliard, Vicomtesse d'Amancey.


Lluna apparaît à Poligny le 16 janvier de l'an 1454.

Famille Adams de Mélincour, quinte génération.
Filleule de Daresha et Biker.
Maraine d'Aleks, Bertdudésert, Pinss, JeanEude et Macricri.
Merveilleusement amoureuse de Fccasper.


Sommaire

Biographie

Tout d'abord très effacée et timide, elle ne découvre les ruelles qu'au bout d'un mois, alors que la Franche-Comté vit des rebondissements de toute part, un Baron qui se promène et des Teutons qui semblent gêner, mais elle ne perçoit pas tout et reste à l'écart. Fin février 1454, elle devint Gendarme puis Adjudant le mois suivant.
Durant ces premiers jours, elle fut accueillie par le Père Huon et Mylena. D’autres rencontres, de part les sorties en taverne et la Prévôté, lui permirent de découvrir bien plus qu’une petite vie d’élevages de cochons.
Elle connut un premier amour qui se résumera par une demande d'annulation de mariage le jour même de sa célébration, célébration qui encore à ce jour lui crée quelques désagréables démangeaisons, et parfois des retombées vengeresses, et un deuxième qui fut quant à lui un véritable conte de fée, qui lui offrira plus tard deux enfants, Manon et Jeoffrey.

Et, deux mois après cette arrivée à la Prévôté, elle accepte de découvrir la politique, poussée par le Prévôt des Maréchaux de l'époque, Valaraukar, et rejoint la liste de celle dont elle n'avait en rien perçu le caractère de fond, Mylena. Premiers accrochages aux résultats comtaux : Lluna ne soutient pas sa tête de liste en préférant apporter sa confiance à une liste adverse, représentée par Bralic, mais elle ne sait point encore s’affirmer et se retrouve entre deux eaux. Elle sera en parallèle nommée Prévôt des Maréchaux, poste idéal pour insomniaques, la poussant à courir sans cesse entre tavernes et Dole, à regretter déjà le temps où elle savourait avec ses proches le génépi affalée dans un transat. Au bout de trois mois épuisants, elle devient alors à sa demande Bailli et profite du grand air des pâturages auprès du bétail de la Comté et des dahuts dont elle deviendra une grande passionnée.


Au bout de ces quatre mois de mandats, elle décide d'arrêter pour un temps la vie politique et de retrouver son entourage. Cette décision coïncidera avec son anoblissement par la Franc Comtesse Macricri qui lui confie le fief d'Amancey.
A ce moment, elle est cataloguée de part ses affinités et amitiés, mi-Lion, groupe franc comtois plein d’idées et de caractère, revendicateur, vivant et soudé, avec qui elle adore discuter, mi-CAT, parti politique pour lequel est reproché la neutralité et l’absence de décision, et dont elle offre des papouillardises. Et totalement opposée à la liste FCC, représentée par Mylena et Duncan_Idaho.


Le désir de s'investir pour la Franche-Comté reste tout de même trop fort, et elle se lança dans une campagne électorale pour Poligny plusieurs mois plus tard, ainsi opposée à celle qui accompagne celui qui lui voue un souhait vengeresse. Cette campagne s’avérera bien trop contrariante et trop mouvementée, et ce malgré le fait que cela mit en évidence le soutien de ses proches. Lluna découvrit en effet à quel point certains sont prêts à se rabaisser en attaquant ceux qui l’entourent ... Attaques basées sur sa vie privée au lieu de son programme, attaques envers ses proches plutôt qu'envers elle. Ses débuts dans la politique n'avaient pas dû lui laisser encore assez entrevoir les pièges de son emprise.
Elle démissionnera alors de la Mairie dès les premières heures à la demande du Parlement, et ce pour stopper les contrariétés d’une villageoise non élue aux tendances hystériques, et qui fut celle qui l'avait accueillie dans le monde politique franc comtois.
C’est à cette période que s’achèvent beaucoup d’espoirs qu’elle avait. Des espoirs pour la Comté, comme et surtout des espoirs personnels … Elle venait d’être mère, mais la séparation avec le père, JeanEude, avant même la naissance des deux enfants fut une épreuve difficile, et ce même si elle ne tenait que d’elle, pour avoir découvert en un associé, Artix, plus qu’une complicité amicale. Manon sera avec son père, parti sur les routes et pour lequel Lluna ne cessera de penser, et Jeoffrey, dont le nom fut en hommage à un très cher ami, Sullyvan, fils qui sera élevé auprès de sa marraine, au domaine de Saint Laurent en Grandvaux.

Après cet épisode électoral, une opportunité s'ouvre à elle et elle devient Lieutenant Maître d'Armes, avant d'occuper assez vite le poste de Capitaine Adjoint aux Armées Franc Comtoises. Peu de temps après cette nomination, elle se voit contrainte malheureusement à admirer de loin Dole et son village où son entourage lui manque ...
Les semaines passent, tout comme l'urticaire qu'elle ressentait un peu trop, et elle trouve dans cette situation quelques conséquences agréables : elle décide donc, aidée du hasard de la vie, de se retirer le temps d'une retraite à son fief d'Amancey en compagnie de son fils.
Par là, repos, calme, sérénité.


L'an 1455 se dévoile ensuite et des projets dynamisants prennent le dessus sur la nostalgie : une manifestation devant Dole à propos de la Justice, puis la création de la liste CAPPS pour laquelle elle sera tête de liste, et ce juste quelques jours avant l'ouverture des urnes. Lluna se remet à être ce qui la caractérise depuis toujours : elle redécouvre l’optimisme, la détermination, les joies de s’investir, de faire partager ce qu’elle pense, d’user de franchise et de débats.

Et très vite, elle redécouvre l'ancien temps, dès les premières minutes en tant que Franc Comtesse, les courses entre Dole et les places publiques, les soirées tavernesques, les pigeons et mésanges de partout. Et, en parallèle, elle redécouvre l’amour, qui la mène vers un quotidien ensoleillé, et c'est dans la bonne humeur retrouvée, l'oeil pénétrant et les levers du bon pied qu'elle part chevaucher les routes francs comtoises avec pour finalité l'emménagement à Dole, Capitale de Franche-Comté. Mais, cette rencontre ne sera pas vouée à durer, malgré toute sa force, effacée par une autre, inattendue, envoûtante et surprenante. De part ce Conseil, elle aura rencontré Fccasper, et sa vie prendra un tout nouveau sens.
La fin de mandat verra alors le jour avec ses fatigues, pesantes, avec des moments personnels forts et compliqués ... Un second mandat prend la relève, elle sera Secrétaire au Franc Comte et Connétable, et les derniers jours se révèleront par l'impatience de terminer au plus vite, vivre enfin réellement et entièrement. Lluna ne reprendra alors plus place importante dans la vie politique de la Franche-Comté, déjà trop fatiguée et déçue.
Programme : repos, longues ballades et siestes bienvenues, au côté de celui qui rend depuis le premier jour chaque jour encore plus merveilleusement merveilleux.

Un voyage pour escorte, en quelques Duchés voisins, sera durant l’été 1455 l'occasion pour Lluna de découvrir quelques tavernes, bercées par la tisane (il parait que ce n'est pas bien de boire ... quelle idée farfelue ...). Il se transformera en un second, qu'elle n'aurait pu prévoir. Les traqueurs deviennent traqués et le retour alors retardé, marquant alors encore plus l’amour qu’elle porte pour un certain Apollon.


Toutefois, lorsqu’on a goûté à la vie politique, il est trop difficile de rester indifférente avec ce qui peut vivre la Comté pour laquelle elle a su s’investir totalement et elle apparaîtra parfois, montrant désaccords ou mécontentements.
Un lent rebondissement franc comtois, sur plusieurs mois, généré par la création des armées, viendra encore apporter en épreuves ... Que cela soit au niveau de longs débats, de crises que personne n’avait su présager, ou d’erreurs de gestion.
En découlera l’éclatement des Lions, la mort de Bralic, l’éloignement de sa marraine et d’autres amis, et plus tard la prise de la Mairie de Poligny pour une régence d'une dizaine de jours.
La suite se résumera par la reprise des matchs de soule avec ses surprises agréables, la fin de l’hibernation des dahuts, un voyage si bienvenu, merveilleusement merveilleux, loin de tout. Et au retour … Une douce folie, répondant à l’évidence même du bonheur plus qu’immense qu’elle vit à chaque instant. Une telle impatience qui voit enfin le jour, Lluna quitte Dole pour Saint-Claude.


Et arrive l'an de grâce 1456. Lluna n’est alors présente que dans la vie municipale de Saint-Claude, et au travers de quelques charges impériales jusqu'en avril où elle démissionnera de la Cour Suprême Impériale, lassée de brasser de l'air depuis trois mois et sans se reconnaître dans une institution en mal de résurrection.
Et surtout et avant tout, plus que merveilleusement heureuse aux côtés de Fccasper dont elle ne saurait s'éloigner.


Fonctions

Fonctions actuelles

  • Grand Maître de l'Ordre Honorifique des Dahuts de FC
  • Tribun et Conseiller Municipal sur Saint-Claude


Fonctions passées

Charges impériales

  • Secrétaire Déléguée à la Chancellerie Impériale - Couronne d'Aragon
  • Procureur pour la Cour Suprême Impériale (SRING)

Charges comtales

  • 13ème Comtesse de Franche-Comté (février-avril 1455)
  • Secrétaire au Franc Comte
  • Connétable de FC
  • Capitaine Adjoint des Armées de FC
  • Lieutenant Maître d'Armes
  • Prévôt des Maréchaux, Adjudant et Gendarme
  • Bailli

Charges Municipales


Occupations diverses

  • Souleuse (équipe de St Claude, après un an à Poligny, équipe ducale de FC, équipe du SRING)
  • Ex Publicitaire pour le CALC (Cercle des Amis du Lever de coude)
  • Ex Représentante de Db' Prod sur Poligny
  • Divers titres festifs francs comtois ... et sanclaudiens


Blasons

1bis OHDFC.png

"Ecartelé, au premier d’or de sable et d'argent à la croix de gueules, au deuxième d’azur aux deux bars adossés d'or, au troisième d’or au chevron d'azur et au quatrième parti au griffon adossé d’or surmonté de trois croissants en fasce et rangés en euh, chargé en abyme au premier et au quatrième d'or au trois demi-ramures de cerf de sable posées en fasce et rangées en pal, au deuxième et au troisième de gueules aux deux bars adossés d'or, à la croix d'argent brochant sur la partition, chargée en coeur d'une étoile de six rais d'azur"


  • Vicomté d'Amancey : Anoblissement au mérite par la Franc Comtesse Macricri, élévation en Vicomté au mérite par le Franc Comte Fccasper
  • Fief de Montbéliard : Fief de retraite


Citations

  • Si t’es constipé, mange du chou
  • Et du chou à la cantine militaire ?
  • Une chausse, ça vole, et contre une joue, ça marque
  • Et nah !
  • Oh ... Des vaches rondes ...
  • C'est le jeu, ma pauvre Lucette
  • On dit pas folle, mais originale


Maj 14/04/2008

Soirée des 3 ans des RR