Philibert

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
Construction.png Cet article a été jugé incomplet : il n'est présentement qu'une ébauche

Né un 18 juillet.

Ses parents se nommaient Tecki_lâ et Greebo de Bruay la Buissière. Ils étaient Barons de Bruay la Buissière et Seigneurs d'Oblinghem. Mais il ne les a pas connu : ils sont morts dans l'incendie de leur grange alors qu'il n'avait que 10 jours. D'eux, il ne lui reste qu'un blason, et deux domaines: la baronnie de Bruay la Buissière et la seigneurie d'Oblinghem. Puylaurens et Aelys l'élevèrent comme s'il était leur fils.

Un jour, lors d'une cérémonie officielle pendant laquelle il devait prêter allégeance au Comte élu d'Artois, Ptitjuju, il rencontra le Comte de Vermandois. Ce dernier lui offrit une superbe bague d'or rehaussée d'un splendide rubis. Lorsque Philibert voulu montrer le bijou à son parrain, celui-ci le disputa, pensant qu'il l'avait volé. Philibert était si triste qu'il partit à la recherche d'Arthus de Longueval afin que ce dernier intervienne en sa faveur... Il ne parvint qu'à se perdre dans la forêt.

Un homme le retrouva et le mena en Guyenne où il établit Philibert. Mais il n'oublia ni l'Artois, ni ses parrains, ni les derniers mots d'Aconit de Longueval : "n'oublie jamais qui tu es et le respect qui t'est du"

Il reprit le chemin de l'Artois, tout habillé de loques malgré sa condition de baron.


Un jour, il tenta une lettre à son parrain Puylaurens. Dans cette dernière, il lui dit qu'il allait aider la Bourgogne dans sa lutte contre les averoïstes. Ce fut les premières nouvelles qu'il donna depuis sa disparition. Lorsqu'il parvint en Bourgogne, le château avait déjà été repris.

Les troubles en Bourgogne semblaient définitivement passés, il reprit sa route : Cosne, Tonnerre... Il ne s'arrêta pas. Son objectif était proche. 12 novembre 1455 : Il arrive enfin à Péronne.

Après un discours virulent de sa part en place d'Arras, il se fit autant d'amis que d'ennemis. Il arranguait la foule pour lui montrer que l'Artois devait se réveiller et devait reprendre Compiègne perdue lors de la Bataille de Compiègne Pour les uns, il est un va-t-en-guerre, décidé à se battre, un traître au Roy et au Royaume... Pour les autres, il a raison et il s'assure de leur soutien en cas de mouvement.

Peu de temps après, il fut contacté par Pluchon, comte de St-Pôl. Il partage ses opinions au sujet de Compiègne et veut monter une action de taille pour que Compiègne revienne en Artois. Ils montèrent une opération dans le plus grand secret... Puylaurens, Niria de Ponthieu, Gnia font partie de la conspiration. Puylaurens et Philibert furent envoyés en Champagne en tant qu'espions, en prévision de l'attaque future.

Le voila donc installé à Varennes pour une nouvelle vie.

Enfin ! le projet qu'ils montaient en secret depuis plusieurs mois est fin prêt.

La première attaque fut assez facile... la suivante fut un carnage. Mais grâce aux entrainements de Puylaurens, il sortit indemne de chaque charge... Mais les choses se corsèrent : la seconde armée qui devait rejoindre la première est subitement démantelée suite au décès brutal et inattendu de son meneur : Luzifer, Comte de Ponthieu.


29 Février... La nuit fut longue : Le chef Artésien vient de décider d'un repli stratégique sur Péronne. Sa décision surprend Philibert, mais il est vrai que les hommes sont fatigués, et que les vivres vont bientôt manquer. Ils rejoignirent l'armée de l'Ost artésien mené par TheGregTerror.

Soirée des 3 ans des RR