Comté du Poitou

De Wiki de l'histoire HRP des RR.
(Redirigé depuis Poitou)


Construction.png Cet article a été jugé incomplet : il n'est présentement qu'une ébauche
Armes du Poitou

Le comté du Poitou, qui fait partie du royaume de France, a pour capitale Poitiers et pour villes : Thouars, La Trémouille, La Rochelle, Niort et Saintes. Il fait partie de l'alliance du Ponant.


Sommaire

Histoire du Poitou

Le Poitou franc-maçon

Dès sa fondation, le Poitou fut géré par un groupe d'amis nombreux et organisés nommés les Francs-maçons. Levan nomma comme comte provisoire Mique, le maire de Niort et il s'attela avec son ami Coacharno, CAC, a rendre le Poitou prospère. Il fut si prospère que cela provoqua des jalousies de la part des régions avoisinantes et notamment l'Anjou qui lança des attaques économiques sur Thouars. Si bien que Mique lança son armée dirigée par son ami Akxos à l'attaque de l'Anjou. Cette armée puissante et aidée de la Touraine déversa des carcasses de viande sur certains marchés d'Anjou et imposa les accords de Pouancé à l'Anjou, profitant de l'apathie du principal négociateur. Une haine tenace opposera désormais les deux contrées. Sont alors organisées des élections anticipées où les FM remportent tous les sièges, devant l'inexistence d'opposition. Mique se retire alors pour devenir recteur et se concentrer sur sa famille (il sera élu plus tard plus grand comte du Poitou de tous les temps) tandis que le nouveau comte est Akxos, le général victorieux.

C'est alors que vint une période de profonds troubles dans le Poitou, suite à une polémique à propos d'une nouvelle loi interdisant le travail dans les champs pour moins de 22 écus avec de grandes compétences. Les conseillers FM, s'entre-déchirant et l'inaction du comte Akxos, alors gravement blessé lors d'un entraînement de soule, créa de nombreuses démissions au sein du conseil poitevin, non renouvelées à cause de la présence d'une seule et unique liste. De plus, le Roy de France, dans une politique de chasse aux sorcières, lançait une grande traque dans tout le Royaume de personnes pouvant se dédoubler, ce qui entraîna l'exécution des conseillers FM Mique, Torquatus et de Fahrenheit 381. Les démissions, exécutions et l'incapacité du comte Akxos à gérer la situation, causes de la crise, provoquaient l'effondrement de l'économie poitevine. Ne pouvant continuer d'exercer sa charge, le comte Akxos démissionna, non sans avoir donné l'ordre à sa CAC Tibet de piller les caisses du Poitou, pendant que l'ancien juge Knight_who_says_Ni pillait Niort, et le Roy intervenait pour reformer un nouveau conseil, composé en grande partie de personnes extérieures à l'organisation FM, bien que le nouveau comte désigné Fal_le_fossoyeur, en était un ancien membre. L'action de ce dernier était, en peu de temps et en attendant les prochaines élections, de restabiliser le conseil ainsi que le Poitou. L'hégémonie FM prit donc fin aussi brusquement qu'elle a débuté.

Liens internes

Histoire des relations angevino-poitevines

Liste des comtes du Poitou

Lien externe

Soirée des 3 ans des RR